Rapport mondial sur les crises alimentaires 2017 - Résumé executif

Rapport mondial sur les crises alimentaires 2017 - Résumé executif
Mar 2017

En 2016, 108 millions de personnes dans le monde vivaient en situation d’insécurité alimentaire de crise ou pire (IPC/CH Phase 3 ou pire). Ceci représente une hausse considérable (près de 30 pour cent) par rapport à 2015, année pour laquelle ce chiffre était de presque 80 millions de personnes.

En 2016, les principales crises alimentaires ont été attisées par des conflits, la flambée des prix des produits alimentaires et des anomalies climatiques provoquées par le phénomène d’El Niño.

Il s’agissait de crises sévères et de grande envergure qui, dans certains cas, ont touché des populations nationales entières et dans d’autres, provoqué des dommages considérables dans certaines régions localisées comme le nord-est du Nigéria. En outre, ces chocs ne se sont pas limités aux frontières nationales, mais ont eu de fortes retombées sur les pays voisins (par exemple, la crise des réfugiés syriens et la crise du bassin du lac Tchad).