Note d’orientation de la FAO sur la Chenille légionnaire d’automne en Afrique

Note d’orientation de la FAO sur la Chenille légionnaire d’automne en Afrique
Jun 2017

Nature de la menace et propagation en Afrique

La Chenille légionnaire d’automne a été détectée pour la première fois début 2016 en Afrique centrale et occidentale (Sao Tomé-et-Principe, Nigeria, Bénin et Togo) puis signalée, fin 2016 et en 2017, dans les pays suivants : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Burundi, Éthiopie, Ghana, Kenya, Malawi, Mozambique, Namibie, Niger, Ouganda, République démocratique du Congo, Rwanda, Sierra Leone, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe ; on s’attend à ce que cette expansion géographique se poursuive.

Bien qu’il soit trop tôt pour connaître l’impact à long terme de la Chenille légionnaire d’automne sur la production agricole et la sécurité alimentaire en Afrique, ce ravageur a le potentiel de causer de sérieux dégâts et des pertes de rendement importantes.

La Chenille légionnaire d’automne est désormais présente en Afrique. Des eorts d’éradication à grande échelle ne sont ni appropriés ni réalisables. Rassembler et analyser les expériences et meilleures pratiques développées aux Amériques aidera à concevoir et tester un programme de lutte durable contre la Chenille légionnaire d’automne au bénéfice des petits exploitants d’Afrique.