Initiative "des intrants pour se protéger" en République centrafricaine

Jun 2016

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont commencé à distribuer des semences, des outils agricoles et de la nourriture à près de 50 000 familles d'agriculteurs souffrant de la faim durant cette saison de semis dans les régions de la République centrafricaine les plus frappées par l'insécurité alimentaire. Cette opération coïncide avec le pic de la période de soudure lorsque les stocks alimentaires des ménages sont au plus bas.

Dans le cadre de l'initiative « des intrants pour se protéger», la FAO fournit aux familles d'agriculteurs des cultures et des semences potagères, tandis que le PAM leur fournit des arachides, du maïs, du riz, du sorgho et des haricots.

La distribution de semences et de nourriture a été rendue possible grâce à des fonds versés par les gouvernements des Etats-Unis, de Belgique, du Canada, de France, d'Italie, du Japon et du Royaume-Uni. Ont également contribué la Banque africaine de développement, l'Union européenne et ECHO, le Fonds Bêkou, le Fonds central d'intervention des Nations Unies pour les urgences humanitaires, le Fonds humanitaire commun pour la RCA, l'agence ONU Femmes, et la Banque mondiale.

Toutefois, les deux agences de l'ONU avertissent que les populations de la RCA risquent de ne recevoir que la moitié de l'aide requise si les bailleurs de fonds se contentent de verser la moitié des fonds requis.

Author: ©FAO-WFP/Ricci Shryock