Accueil  > Urgences > Inondations

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Inondations

Inondations

Les pluies de mousson, la fonte des neiges, les raz de marée et les ruptures de barrages sont quelques unes des causes d’inondations qui affectent des millions de personnes chaque année. Les ravages qu’elles provoquent sont souvent étendus, en termes de pertes de vies, de biens et d'infrastructure et en termes d'insécurité alimentaire et de maladies. Les inondations sont particulièrement désastreuses pour les populations les plus pauvres du monde, dont la majorité vit en milieu rural et dépendent de l'agriculture pour leur alimentation et leurs revenus.

Beaucoup peinent à remplacer ce qui a été perdu ou endommagé, tels que semences, outils, bétail, aliments pour animaux ou engins de pêche. Les eaux stagnantes rendent souvent les terres incultivables, et il est difficile de préserver le bétail, qui, sans abri, sans soins vétérinaires et alimentation adéquate, devient la proie des maladies et de la faim. Les eaux de crue représentent également une menace pour la sécurité alimentaire et la santé publique - stocks alimentaires avariés et eaux contaminées.

Au Pakistan, les inondations ont tué près de 2 000 personnes en 2010 et détruit 1,6 millions d’habitations et 2,4 millions d'hectares de cultures prêtes à être récoltées. Les pertes agricoles estimées s'élèvent à 5,1 milliards d’USD. Pour les ménages d'agriculteurs pakistanais moyens, la catastrophe a signifié d’énormes pertes personnelles et un accroissement de leurs dettes - et moins d’opportunités de revenus. La FAO, en collaboration avec ses partenaires du Cluster Agriculture, est intervenue rapidement afin de veiller à ce que les agriculteurs pakistanais ne manquent pas la prochaine saison de plantation, distribuant des semences potagères et de blé de qualité, aidant à nettoyer et réparer les canaux d'irrigation des exploitations agricoles et fournissant nourriture et soins vétérinaires afin de conserver plus d'un million d'animaux en vie et en bonne santé. En six mois, la FAO et ses partenaires ont réussi à atteindre quelque 1,4 millions de ménages agricoles - une dizaine de millions de personnes - à travers le pays, contribuant ainsi à éviter que la situation ne s'aggrave.

Outre les interventions d'urgence, la FAO est activement engagée dans l’appui aux collectivités en matière de préparation, prévention et atténuation des risques d'inondations. Au Malawi, un des pays d'Afrique australe touchés par de graves inondations en 2011, la FAO et ses partenaires ont aidé les agriculteurs à construire des digues aux lisières de leurs champs de maïs afin d’éviter l'engorgement des terres et recueillir l'eau pour une future irrigation.

Au Bangladesh, les agriculteurs subissent régulièrement des tempêtes et des inondations saisonnières, alors que les remblais endommagés le long de la côte protègent peu leurs champs de l'eau de mer. La FAO encourage l'utilisation de variétés de semences résistantes à l’eau saline, l'amélioration des pratiques agricoles et une meilleure gestion de l'eau et des remblais afin de permettre aux agriculteurs du Bangladesh d’obtenir des rendements plus élevés de leurs terres.

En Haïti, la FAO appuie les efforts visant à améliorer la gestion des ressources naturelles du pays, tels que la reforestation des bassins versants - une source importante d'eau pour les cultures et une protection contre les inondations.

Sur le même thème

21 Feb 2008 - Avec une  saison des pluies, tout juste à la moitié de son cours, et exceptionnellement précoce, l’Afrique australe, connaît de très fortes averses ayant déjà endommagé ...EN LIRE PLUS
1 2