Accueil  > Urgences > Nucléaire

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Rejets nucléaires et radioactivité

Rejets nucléaires et radioactivité

La FAO aide les États membres à se préparer et répondre aux menaces de contamination radioactive des aliments et de l’environnement agricole. L’Organisation souscrit aux conventions internationales qui permettent de partager les informations et l’assistance immédiate en cas d’urgence nucléaire ou radiologique. Elle partage les responsabilités des Nations Unies en termes de planification des réponses aux menaces nucléaires ou radiologiques existantes, potentielles ou perçues.

La FAO collabore avec la Division mixte FAO/Agence internationale de l’énergie atomique à Vienne, où le Service des programmes spéciaux de l’Organisation joue le rôle de coordonnateur en cas d’accident nucléaire.

La FAO a créé une Unité opérationnelle de crises nucléaires, constituée de personnel provenant de onze services de l’Organisation, représentant les divisions techniques et des  spécialistes de l’information. La FAO prend part aux exercices internationaux de simulation d’accidents nucléaires, afin d’aider à améliorer la planification préalable. Sa participation devrait s’intensifier dans les années à venir.

En 2011, le Japon a été frappé par un séisme majeur, suivi par un tsunami, causant la mort de milliers de personnes et des pertes importantes de récoltes, d’infrastructures et d’immeubles. Les centrales nucléaires endommagées ont libéré des radiations dans le pays. Le système des Nations Unies est intervenu à la demande du gouvernement du Japon, de la manière et dans les zones indiquées par les autorités nationales. La FAO et l’Organisation mondiale de la santé ont publié les “questions les plus fréquemment posées” concernant les préoccupations en matière de sécurité des aliments à la suite de l’urgence.

Sur le même thème

Aucun résultat trouvé.