Accueil  > Urgences > Tempêtes

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Connectez-vous

Les tempêtes affectent des millions de personnes chaque année

Tempêtes

Les tempêtes tropicales se réfèrent aux cyclones, ouragans, tornades, typhons et tempêtes de vent. Les vents violents et inondations qui accompagnent les tempêtes affectent des millions de personnes chaque année, détruisant leurs habitations et infrastructures essentielles, endommageant leurs récoltes et leurs réserves de vivre, tuant leur bétail et épuisant leurs maigres épargnes alors même qu’elles tentent de se relever. Les pays de l'Asie du Sud-Est et des Caraïbes sont particulièrement vulnérables aux tempêtes tropicales.

La fréquence des tempêtes qui frappent des pays tels que les Philippines et Haïti, où les populations sont déjà extrêmement vulnérables, est telle que les communautés rurales n'ont souvent pas le temps de récupérer totalement avant d’être à nouveau frappées par une tempête. Les Philippines, qui sont en moyenne victimes de vingt typhons par an, ont été particulièrement touchées à la fin de l’année 2012, lorsque le typhon Bopha (connu localement comme Pablo) a provoqué le déplacement de près de un million de personnes, et affecté plus de 6,2 millions d’autres.

En Haïti, pays souvent ravagé par des ouragans successifs, la tempête tropicale Isaac a détruit près de 40 pour cent des récoltes en août 2012 puis a rapidement été suivie par l'ouragan Sandy au mois d’octobre, qui a dévasté les terres agricoles épargnées par Isaac.

La FAO joue un rôle vital en soutenant les communautés et les pays à risque de tempêtes tropicales dans leurs efforts de préparation, d’atténuation, de réponse et de relèvement. Dans les Caraïbes, la FAO a aidé les communautés touchées par les tempêtes à reprendre rapidement la production après les catastrophes en leur fournissant des semences et outils agricoles pour les prochaines saisons de plantation (de même qu’en réponse aux dégâts causés en Haïti par la tempête tropicale Isaac et l'ouragan Sandy en 2012, et par l'ouragan Félix au Nicaragua en 2008). La FAO a soutenu les communautés de pêcheurs par la distribution de filets et autres équipements essentiels afin de leur permettre de générer rapidement des revenus. Elle a également appuyé le secteur forestier par la prévention et la lutte contre les incendies de forêt qui détériorent encore davantage les ressources naturelles et aggravent l'impact des catastrophes futures.

En Asie du Sud-Est, la FAO a aidé les éleveurs et les pêcheurs à se relever des dégâts causés par les cyclones et les typhons. Au lendemain du passage du cyclone Nargis, qui a frappé le Myanmar en mai 2008, affectant gravement la vie et les moyens de subsistance de quelque 2,4 millions de personnes, le soutien de la FAO a été essentiel pour relancer la production alimentaire dans les zones touchées par le cyclone – les agriculteurs ont reçu des semences de riz (y compris des variétés tolérantes au sel) et des engrais; et les pêcheurs ont reçu des engins de pêche cruciaux.

Suite au cyclone Sidr qui a frappé le Bangladesh en novembre 2007 et a causé la mort de plus de 2,5 millions d'animaux, la FAO a aidé les propriétaires de bétail à protéger leur cheptel restant au travers de la distribution d'urgence d’aliments pour animaux et de soins vétérinaires. La FAO a également fourni du matériel essentiel pour restaurer les élevages de poissons et de crevettes qui avaient été durement touchés par le cyclone. Aux Philippines, la FAO continue à fournir aux communautés touchées par les typhons les outils et les compétences dont elles ont besoin pour reprendre leurs activités de subsistance, ainsi que pour se préparer aux futures crises. Ceci inclut notamment un appui à la restauration des productions agricoles et d’élevage et aux activités de pêche.

Rubriques connexes

 - Les vents violents, les fortes pluies et les inondations provoqués par le cyclone tropical Pam ont causé d'importants dégâts à l'agriculture à Vanuatu et notamment aux ...en lire plus
20/03/2015
 - La FAO lance un appel pour une reconstruction rapide et durable des moyens d’existence dans les régions frappées par le typhon Haiyan - Les pêcheurs philippins sont confrontés à d'énormes ...en lire plus
11/12/2013
 - Il faut onze millions de dollars supplémentaires pour aider les agriculteurs à déblayer terres et canaux en vue des récoltes de 2014 - Une aide immédiate ...en lire plus
27/11/2013
 - Les régions les plus durement frappées assurent un tiers de la production totale de riz du pays - Des centaines de milliers d'agriculteurs des Philippines dont les cultures ...en lire plus
19/11/2013
 - Moyens d’existence et sécurité alimentaire à risque – La FAO lance un appel de 24 millions de dollars pour des interventions immédiates La FAO mobilise un soutien ...en lire plus
12/11/2013