Accueil  > Urgences > Tsunami

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Connectez-vous

Le tsunami de décembre 2004 a dévasté les communautés côtières de l'océan Indien

Tsunami

Un tsunami ou raz-de-marée est un phénomène provoqué par le déplacement d'un grand volume d'eau semblable à une marée rapidement montante de quelques minutes à plusieurs heures. L’origine des tsunamis est le plus souvent un tremblement de terre sur le fond de l'océan/mer. L'effet dévastateur de ces catastrophes se produit lorsque les vagues atteignent les rivages, pénétrant parfois sur plusieurs kilomètres à l’intérieur des terres et détruisant tout sur leur passage.

Le tsunami de décembre 2004 a dévasté les communautés côtières de l'océan Indien, faisant près d'un quart de million de victimes dans douze pays. L'Inde, l'Indonésie, le Sri Lanka et la Thaïlande ont été parmi les plus durement touchés. La région la plus touchée de l'Indonésie a déploré, à elle seule, plus de 165 000 victimes, tandis qu’en Inde, des milliers de kilomètres de côtes ont été dévastés.

La pêche et l'aquaculture ont subi des revers importants. Des milliers de bateaux, de filets et engins de pêche - ainsi que les infrastructures, incluant les usines à glace et chambres froides - ont été endommagés ou détruits. Les cultures et le bétail ainsi que les écosystèmes côtiers, comme les mangroves et les cultures arboricoles, ont également subi de graves dégâts.

Ce fut une catastrophe aux dimensions sans précédent, suscitant un afflux de ressources sans précédent, destinées aux efforts de relèvement et de reconstruction. Ceci représente une opportunité pour les gouvernements et les partenaires de travailler ensemble pour «reconstruire en mieux» - restaurer les moyens d’existence, réhabiliter les écosystèmes et améliorer le bien-être général et la résilience des communautés vulnérables.

Lors des interventions de reconstruction des moyens d’existence des familles de pêcheurs et d’agriculteurs touchées par le tsunami, la FAO et ses partenaires ont œuvré en veillant au respect des normes internationales en matières d'environnement, de santé et de sécurité, que ce soit dans la construction des bateaux de pêche ou dans la gestion des ressources naturelles durables.

De même, suite au tremblement de terre de magnitude 8,8 qui a frappé le Chili en 2010, causant de lourds dommages et déclenchant un tsunami, la FAO a fourni des bateaux, moteurs, filets, matériel de plongée, machines à glace et kits de navigation aux communautés de pêcheurs affectées, tout en travaillant à améliorer les normes de sécurité et les opportunités de commercialisation.

Rubriques connexes

 - Richard China is the Rome-based Co-ordinator for FAO's response to the tsunami; he recently visited Sri Lanka, the Maldives, Indonesia and Thailand. Commenting on the ...en lire plus
27/01/2005
 - Un Atlas produit par la FAO sur les zones dévastées par le tsunami du 26 décembre dernier en Asie du Sud-Est s'avère extrêmement utile non seulement ...en lire plus
24/01/2005
 - On 26 Dec 2004, the fourth-largest earthquake in a century erupted underwater off the Indonesian province of Aceh, causing a tsunami that accelerate to speeds of ...en lire plus
20/01/2005
 - Rien ne prouve que les maladies liées à la consommation des produits de la mer ont augmenté dans les pays d'Asie ravagés par le tsunami, selon ...en lire plus
14/01/2005
 -  FAO will have to help tsunami hit-fishermen rebuild their boats and revive the fishing business in the affected districts, according to Jeremy Turner.
13/01/2005
 - Les communautés locales durement éprouvées par le Tsunami en Asie du Sud-Est seront confrontées à de graves problèmes de sécurité alimentaire à court et à long ...en lire plus
11/01/2005
 - La FAO conduit actuellement des missions d'évaluation des dommages dans tous les pays dévastés par les tsunamis en Asie du Sud, afin d'évaluer les impacts sur ...en lire plus
29/12/2004
1 2 3