FAO.org

Accueil > Emploi > À propos de nous > Rencontrez notre personnel > Dinara

Nom: Dinara Minikeeva
Position: Spécialiste des financements
Lieu d’affectation: Budapest, Hongrie
Nationalité: ouzbek

  1. Quelles ont été vos motivations pour postuler au sein de la FAO?
    J’étais ravie lorsque j’ai appris que la FAO était en train d’ouvrir le Centre des services communs à Budapest. La FAO a été l’une des premières agences des Nations Unies à adopter le modèle innovateur des services communs. J’étais impatiente de rejoindre le nouveau bureau et de participer à la conception et à la mise en place de nouvelles solutions de prestations de services.

  2. De quoi êtes-vous le plus fière dans votre carrière à la FAO?
    Je suis fière de travailler avec des personnes exceptionnelles. Chaque membre de l’équipe est talentueux, compétent et déterminé à offrir des services de qualité. C’est une grande joie de soutenir nos collègues des bureaux de la FAO partout dans le monde, aussi compétents que dévoués. Nous sommes conscients de l’important et noble mandat qui nous est confié, et nous devons poursuivre nos efforts pour aider à construire un monde libéré de la faim.

  3. À quoi ressemble votre journée typique de travail ?
    En route pour le bureau, je prends le temps de lire mes courriers électroniques et de regarder mon agenda pour la journée.  Travaillant dans le domaine du service à la clientèle, je n’arrive pas vraiment à planifier et faire un travail d’analyse durant les heures de travail. Ma tâche est de fournir des renseignements, d’effectuer des transactions et d’aider à résoudre les problèmes. Le mot urgent est un des mots les plus utilisés. Mais j’apprécie beaucoup cet environnement dynamique et je reçois beaucoup de messages de remerciement.

  4. Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite rejoindre la FAO?
    Actuellement, nous sommes en train d’apporter des changements afin de rendre l’Organisation plus efficace et proche des besoins des pays membres. Faire partie des efforts de réforme de la FAO est très stimulant, mais aussi très éprouvant. Il faut être prêt à affronter les changements, à s’adapter vite et à fournir les efforts supplémentaires nécessaires. En même temps, il faut être patient car les réformes prennent du temps et la participation de tous est nécessaire.