Sécurité d’accès au bois de chauffage et aux sources d'energies alternatives (SAFE)

La FAO a été membre du Groupe de Travail du Comité Permanent Inter-Organisations (IASC) sur SAFE, créé en Mars 2007 avec l'objectif de «réduire l'exposition à la violence, contribuer à la protection et alléger le fardeau des populations qui ramassent du bois dans les situations de crise humanitaire à travers le monde, grâce à des solutions qui favoriseront un accès sûr à une énergie appropriée et réduiront les impacts sur l'environnement tout en garantissant la responsabilisation». La collecte de bois de chauffage et la production de charbon met une pression accrue sur des environnements déjà fragiles, contribuant à l'érosion des sols, la désertification et la prédisposition aux catastrophes naturelles telles que les sécheresses et les inondations, et à la perte de moyens de subsistance agricoles.

La FAO reste engagée dans des activités SAFE et participe actuellement au groupe de référence SAFE établi en 2012. La réponse de la FAO aux besoins en matière de cuisson des aliments des populations assistées dans les situations d'urgence et les périodes de redressement vise à accroître la résilience dans les zones vulnérables aux catastrophes et à soutenir la transition de l'urgence au relèvement, en mettant l'accent sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles, et sur les activités génératrices de revenus.

dernière mise à jour:  mercredi 20 février 2013