Biocarburants aquatiques

La production de biocarburants aquatiques est un secteur de recherche extrêmement dynamique de la scène énergétique mondiale.

La croissance accélérée connexe de la production, de l’offre, de la conversion et de l’utilisation des biocarburants ces quelques dernières années, notamment dans le secteur des biocarburants liquides, présente une nouvelle réalité qui est en train d’attirer beaucoup d’intérêt de la part de parties prenantes clés dans les pays développés et en développement. En particulier, les possibilités qu’offre la bioénergie comme source d’énergie durable avec de multiples avantages pour les pays en développement impriment un nouvel élan à la création de diverses formes de bioénergie dans le monde en développement.

Le défi clé consiste à encourager la transition vers une utilisation des ressources en biomasse plus efficiente, rationnelle sur le plan environnemental et durable et, à cette fin, les biocarburants aquatiques pourraient jouer un rôle de premier plan dans les années à venir.

La stratégie énergétique future dans les pays en développement et développés devrait viser à promouvoir la durabilité, l’efficience et la rentabilité de la production et de la conversion de cette ressource bioénergétique moderne. Pour ce faire, les biocarburants aquatiques offrent des améliorations notables par rapport aux biocarburants de première génération, surmontant les préoccupations relatives à la concurrence pour la terre, le stress des ressources hydriques et les soucis concernant la faible production énergétique par unité de terrain réalisable.

La culture de microalgues pour la production de biocarburants en général et de pétrole en particulier n’est pas encore une réalité commerciale et, hormis quelques applications, pourtant importantes, comme celles relatives au traitement des eaux usées, exige encore des activités de recherche-développement à relativement long terme. Cela est dû en partie aux coûts élevés des systèmes même simples de production d’algues, et dans une mesure encore plus large, au caractère insuffisamment développé de la technologie de la culture massive d’algues exigée, depuis la sélection et l’entretien des souches d’algues dans les systèmes de culture jusqu’à la réalisation d’une haute productivité de biomasse dotée d’une teneur élevée en huiles végétales, ou autres précurseurs des biocarburants. 

Groupe de travail sur les biocarburants aquatiques (ABWG) 

Le ABWG, créé en Septembre 2008 comme une initiative d'exploration de la FAO Groupe de travail interdépartemental (IDWG) sur la bioénergie, est l'examen de l'état des connaissances dans ce domaine en vue de sa pertinence et son potentiel dans les applications les pays en développement. 

Le ABWG cherche à comprendre l'état actuel des écosystèmes aquatiques les biocarburants et les technologies de recherche et leur pertinence pour l'application et gérées dans les pays en développement, en tenant compte de l'investissement et les questions environnementales. Le ABWG va diffuser les connaissances sur la production de bioénergie à partir d'algues et de déchets de poissons et sa pertinence dans les zones pauvres.

Pour plus d’informations, aller au site du ABWG.

dernière mise à jour:  mercredi 16 janvier 2013