L'eau

La gestion de l’eau en agriculture fait face à de nombreux défis qui influenceront la disponibilité et la fiabilité des futures ressources en eau. Il est impératif d’améliorer l’efficience de l’utilisation de l’eau. La consommation d’énergie en agriculture irriguée résulte en premier lieu des besoins en pompage de l’eau. On estime qu’à la fin du 20e siècle, 20 pour cent de l’énergie mondiale ont été consommés par des pompes de divers types. Cette consommation élevée d’énergie a mis en évidence l’importance d’améliorer l’efficience des pompes et de leurs moteurs. Bien qu’il n’existe pas de ventilation du pourcentage utilisé pour pomper l’eau souterraine, il est possible qu’il s’élevait à un ou deux pour cent, et il est presque certain que 75 pour cent au moins de cette utilisation servaient au pompage de l’eau souterraine à des fins d’irrigation.

Efficience  des systèmes d’irrigation

Pour applique des méthodes permettant une économie efficace d’énergie et d’eau il importe de bien comprendre la relation entre l’application de l’eau et la consommation d’énergie et les avantages et les inconvénients d’une méthode d’irrigation par rapport à une autre. FAO Water dispose de compétences techniques importantes en matière de gestion de l’eau, avec un accent particulier sur la productivité agricole, la réduction de la pauvreté et la durabilité environnementale.  Il offre une assistance technique aux États membres dans une variété de domaines, y compris la conception et la mise en œuvre de systèmes d’irrigation dans l’exploitation ; l’identification et l’adaptation des techniques d’irrigation ; la mise en valeur des ressources hydriques grâce à la petite irrigation, à des techniques appropriées de maîtrise de l’eau, et aux bonnes pratiques pour l’utilisation durable et la conservation de l’eau (y compris la gestion des terres arides), ainsi que les systèmes de récolte de l’eau.

En lire plus

Évaluation de l’efficience énergétique grâce à MASSCOTE

L’agriculture est en évolution constante et l’irrigation doit s’adapter à de nouvelles normes plus rigoureuses. L’approvisionnement en eau dans les grands systèmes irrigués doit devenir beaucoup plus fiable et souple. Pour répondre à ces besoins, la FAO a élaboré un programme de formation multilingue pour la modernisation et la réhabilitation de grands réseaux d’irrigation. L’approche de la Cartographie du système et des services en vue de la gestion technique des canaux (MASSCOTE) a été appliquée dans 20 pays. MASSCOTE est une méthodologie progressive permettant d’évaluer et d’analyser les différents éléments d’un système d’irrigation et d’élaborer un plan de modernisation.

En lire plus

Production d’eau et d’énergie

L’eau est utilisée pour produire de l’hydroélectricité et des matières premières pour la production de biocarburants. L’eau pour la production d’énergie représente aujourd’hui 8 pour cent environ des prélèvements d’eau mondiaux. L’essor récent de la production de biocarburants liquides est le résultat d’un certain nombre de facteurs, dont les objectifs nationaux de réalisation de l’autonomie énergétique, les préoccupations quant aux impacts des émissions de gaz à effet de serre et les hauts prix des carburants fossiles.

Dans le cadre du projet Bioénergies et sécurité alimentaire (BEFS) et du Programme d’analyse de l’impact environnemental (BIAS), la FAO étudie les effets potentiels de la production de biocarburants sur les ressources en eau et leur qualité pour aider les pays à formuler des politiques justes et durables de production bioénergétique.

En lire plus

dernière mise à jour:  mardi 5 février 2013