La Démarche d’Appui de la FAO pour la Bioénergie Durable

Pour une bioénergie qui marche pour la sécurité climatique, energétique et alimentaire

Le développement rapide de la bíoénergie, en particulier des biocarburants, a géneré beaucoup de débat concernnant sa durabilité et plus particulièrement la question de la compétition énergie-aliments. Les liens entre la bíoénergie et la sécurité alimentaire sont complexes et à multiples facettes. Le défi d’assurer la durabilité du développement de la bíoénergie est encore accru lorsqu’on essaye d’y associer son potential de développement rural ainsi que les possible bénéfices lies à la sécurité climatique et énergétique. Une approche intégrée et sensée est nécessaire pour prendre en compte ces liens et s’assurer que la bíoénergie contribute au développement rural. Une telle approche requiert donc:
• Une comprehension détaillée de la situation, y compris opportunités, risques, possibles compromis et synergies y afférents;
• Un environnement institutionnel et de politiques favorable, y compris des politiques sensées et flexible et des moyens appropriés pour leur mise en oeuvre;
• La mise en oeuvre de bonnes pratiques par les investissuers et producteurs afin de réduire les risques et accroître les opportunités de la bíoénergie; et
• Un système de suivi-évaluation effectif ainsi que mécanismes de réponse en matière de politiques publiques.

En vue de promouvoir cette approche, au cours des dernières années, la FAO, en partie en collaboration avec des partenaires, a développé la Démarche d’Appui de la FAO sur le Développement Durable de la Bioénergie. Cette démarche comprend différents éléments, qui peuvent être utilisés indépendamment ou conjointement à des stades différents dans la prise de décision et le suivi des processus de développement de la bioénergie.

• L’outil de Prise de Décision pour une Bioénergie Durable de UN-Energy (DST), préparé conjointement par la FAO et le PNUE, propose les étapes nécessaries à l’élaboration de stratégies et aux décisions en matière d’investissements, et offre une source de ressources et liens relatifs à des informations et outils existants. Le DST peut être considéré comme un cadre général dans lequel s’insèrent les autres éléments de la démarche d’appui de la FAO;

• L’Approche Bioénergie et Sécurité Alimentaire (BEFS) de la FAO aide les pays à élaborer des politiques fondées sur des données provenant de l'information au niveau des pays et un dialogue institutionnel associant les acteurs concernés. Plus précisément, l'approche BEFS se compose d'un ensemble pluridisciplinaire et intégrée d’outils et de conseils qui peuvent aider les pays à travers les étapes clés suivantes pour l’élaboration et mise en œuvre des politiques de développement durable de la bioénergie: évaluation du potentiel durable en matière de  bioénergie, fondée sur une évaluation de l'aptitude des terres et les coûts de production, et par une analyse des dimensions environnementales et socio-économiques et les implications des différents itinéraires de développement de la bioénergie, avec un accent particulier sur la sécurité alimentaire; la prévention et la gestion des risques, par le biais de bonnes pratiques environnementales et socio-économiques et des instruments politiques connexes; dépistage et l'évaluation des investissements par le biais de l'outil web BEFS Niveau Opérateur et suivi de l'impact, l'évaluation et la réponse aux niveaux national et des projets. Les Systèmes intégrés aliments-énergie (IFES) sont un type de bonnes pratiques promu par la FAO;

• Les Indicateurs de Durabilité de la Bioénergie du Partenariat Global sur les Bioénergies (GBEP), élaborée avec la contribution importante de la FAO, et acceptés en 2011 par 23 pays et 13 organisations internationales (avec la participation de 22 autres pays et 10 organisations internationales en qualité d'observateurs) fournissent un moyen complet et pratique de l'évaluation des impacts de la production et l'utilisation de bioénergie au niveau des pays;

• Le Cadre d’Evaluation des Impacts Environnementaux (BIAS), conçu pour donner un bref aperçu des principaux enjeux environnementaux et à examiner les options méthodologiques, les plates-formes et bases de données et leurs limites pour l'évaluation de l'impact environnemental des projets de bioénergie et politiques. Les sujets traités comprennent l'eau, le sol, la biodiversité, les émissions gazeuses, les changements d’utilisation des terres ainsi que les faiblesses en matière de connaissances et données à leur sujet;

• L’Outil FEM pour le dépistage de projets sur les biocarburants, auquel la FAO a contribué, a été développé pour être utilisé par le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) et d'autres acteurs afin d'évaluer, dépister et répondre à des questions de durabilité lors des phases de conception, approbation et la mise en œuvre de projets de biocarburants.

   Télécharger une brochure sur la Démarche d’Appui de la FAO pour la Bioénergie Durable 


dernière mise à jour:  mardi 7 mai 2013