Deuxième Consultation technique sur la bioénergie et la sécurité alimentaire

La deuxième consultation technique de la FAO sur la bioénergie et la sécurité alimentaire (BEFS) a tenu son dernier cycle de discussions les 5-6 février 2008 afin de réviser et de finaliser le cadre conceptuel se rapportant aux liens entre le développement de la bioénergie et la sécurité alimentaire. Les objectifs des politiques bioénergétiques des pays partenaires du projet BEFS ont clairement démontré l'importance accordée au développement rural, à la lutte contre la pauvreté et à la sécurité alimentaire dans le développement d’une bioénergie durable.

Conclusions

Les experts ont:

Avalisé le cadre conceptuel analytique du BEFS permettant de mesurer l'impact des différents types de bioénergie sur la sécurité alimentaire; et demandé son application rapide dans les pays.

Convenu que  le cadre doit être renforcé dans ses dimensions environnementales et sociales afin de tenir compte en particulier des sols, de l'eau, de la biodiversité et des bilans des gaz à effet de serre. L'évaluation qualitative des facteurs suivants devra aussi être prise en compte: utilisation de l'énergie en zone rurale, institutions rurales, politiques, nutrition, habitudes culturelles et analyse différenciée par genre.

Reconnu que l'évaluation des bilans des gaz à effets de serre est essentielle pour les pays souhaitant exporter des biocarburants et que les efforts visant à harmoniser les méthodes de calcul de ces bilans doivent être accélérés

Souligné la nécessité de tenir compte, dans le développement de la bioénergie, des spécificités nationales, des systèmes de production agricole, des systèmes traditionnels, des connaissances locales ainsi que des moyens de subsistance en milieu rural.

Appelé à une sérieuse évaluation des opportunités et des risques, tout particulièrement en ce qui concerne les investissements à grande échelle, et  à en tenir compte lors des processus décisionnels liés à ces derniers       

Convenu qu'une Charte Mondiale sur la Bioénergie pourrait faciliter l'adoption de mesures de sauvegarde et de responsabilité dans le cadre de procédures équitables liées au développement durable de la bioénergie; et appelé à ce que la sécurité alimentaire et le développement rural soient parties intégrantes d'une telle charte,       

Demandé que les conclusions de la consultation BEFS soient soumises à l’attention de la Conférence de haut niveau sur la sécurité alimentaire mondiale: les défis du changement climatique et des bioénergies qui se déroulera à Rome, du 3 au 5 juin 2008.

Top

Presentations

Top

 

dernière mise à jour:  mercredi 2 avril 2014