Thaïlande

La Thaïlande a fait des progrès considérables concernant la réduction de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire au cours des deux dernières décennies. Étant un des plus grands exportateurs agricoles au monde, la Thaïlande est en train de mettre en œuvre des plans ambitieux pour développer son industrie de biocarburants avec les objectifs d'améliorer la sécurité énergétique nationale, réduire les émissions du secteur des transports et augmenter la valeur ajoutée du secteur agricole national. Le Plan appelé  «Alternative Energy Development Plan (AEDP)» du gouvernement thaïlandais, lancé en 2008, vise à multiplier la production de biocarburants par six fois pour atteindre 5 milliards de litres en 2022.  
  
 

PRINCIPAUX ENJEUX

L'équipe BEFS a élaboré  des projections détaillées relatives à la production de biocarburants et des matières premières afférentes en Thaïlande sur une période de dix ans. Une évaluation des terres et des ressources en eau disponibles pour la production de biocarburants a été faite  ainsi que des impacts possibles de la fabrication des biocarburants sur la qualité de l'eau dans les systèmes d'eau locales proches  des installations de production de ces carburants. L'équipe BEFS a également évalué la compétitivité financière de l'industrie des biocarburants de la Thaïlande et les bilans des gaz à effet de serre des biocarburants produits dans ce pays. En outre, en utilisant un modèle d'équilibre général et des ensembles de données sur les revenus agricoles et les dépenses au niveau des ménages, le projet BEFS a analysé les effets du développement des biocarburants sur l'économie thaïlandaise et les impacts des variations de prix des denrées alimentaires sur le bien-être des ménages, particulièrement ceux proches du seuil de pauvreté.

PRINCIPAUX RÉSULTATS

Pour satisfaire la demande croissante mondiale et nationale en biocarburants, la production de matières premières des biocarburants devra augmenter sensiblement en Thaïlande au cours de la prochaine décennie. Des projections de la FAO indiquent que la production de mélasse de canne à sucre et d'huile de palme devrait doubler d'ici à 2018, tandis que la production de manioc devrait augmenter de 50 pourcents. En raison de politiques gouvernementales visant à contrôler l'allocation des terres pour certaines cultures, une croissance substantielle de la productivité des systèmes agricoles  thaïlandais est nécessaire. Cela devrait encourager le gouvernement à prêter une attention accrue à l’état critique d'un grand nombre d’agriculteurs dans les régions rurales les plus pauvres du pays et fournir une assistance nouvelle pour améliorer les systèmes agricoles et les rendements.

La production de biocarburants en Thaïlande a été déjà jugée économiquement concurrentielle et apte à offrir des réductions tangibles d’émissions de gaz à effet de serre par rapport aux combustibles fossiles pour le transport. Améliorer les rendements  des systèmes de production  de matières premières servirait non seulement à stabiliser les coûts des matières premières mais aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre par unité de combustible produit.

Les résultats du projet BEFS ont également soulevé un certain nombre de questions. Malgré les prévisions d’augmentations substantielles de rendements, l'équipe BEFS a conclu qu'il est peu probable que ces augmentations soient suffisantes pour subvenir entièrement à la croissance de la production des biocarburants. En conséquence, l'expansion des plantations de cultures pour des biocarburants pourrait avoir lieu en dépit des politiques de prévention du gouvernement. En outre, la croissance attendue de la production n'est pas susceptible de répondre à la demande additionnelle du pays pour les cultures de biocarburant et de soutenir les marchés domestiques et d'exportation. En conséquence des baisses  des exportations de certains produits pourraient également être attendues à l’avenir.

TRAVAUX EN COURS

Depuis la conclusion du projet BEFS en Thaïlande la FAO a travaillé avec le ministère de l'Agriculture thaïlandais pour répondre à certaines des questions identifiées par l'analyse BEFS. L'harmonisation de la sécurité alimentaire avec le développement de la bioénergie est l'un des six domaines prioritaires d'action nationaux pour le secteur agricole de la Thaïlande dans le cadre national de planification pour 2012-2016. Dans ce cadre la FAO promeut des opportunités de réduire la dégradation des terres et améliorer la productivité dans le secteur thaïlandais de manioc à travers l'amélioration des pratiques agricoles et de gestion des terres.

CONSULTATIONS DU BEFS EN THAÏLANDE 

Le projet BEFS a organisé des consultations avec ses partenaires dans le pays. Plus d’informations ci-après.

Consultation avec les partenaires du BEFS

En janvier 2010, le BEFS a organisé au siège du Bureau régional de la FAO pour l’Asie et le Pacifique à Bangkok, une consultation ayant pour but de rassembler les organisations partenaires du BEFS en Thaïlande et de:

  • faire mieux comprendre le cadre général du BEFS en Thaïlande;
  • présenter et examiner les travaux entrepris pour les modules du BEFS; et
  • cerner les lacunes et les secteurs nécessitant un approfondissement avant les Consultations techniques et politiques du BEFS qui se tiendront en mars et en mai 2010.

Pour plus d’informations, consulter les documents suivants (en anglais):

Consultation technique du BEFS

Le 11 mars 2010, le BEFS organise une consultation technique au Bureau régional de la FAO pour l’Asie et le Pacifique. Cette session est la première occasion pour la  FAO et les organismes partenaires du BEFS en Thaïlande de présenter les résultats du BEFS dans le contexte thaï et de recevoir les apports d’experts bien informés du secteur de la bioénergie en Thaïlande.

Les objectifs de la réunion sont de rassembler les organisations partenaires du BEFS en Thaïlande et les experts du secteur bioénergétique thaï afin de :

  • faire mieux comprendre comment fonctionne le BEFS en Thaïlande;
  • présenter et passer en revue les travaux du BEFS; et
  • solliciter des avis sur la manière dont les conclusions du BEFS peuvent servir à répondre aux questions de politique dans le contexte thaï.

Pour plus d’informations, consulter les documents et présentations suivants (en anglais):

BEFS Consultation sur les politiques

Le 5 juin, 2010, le projet BEFS a organizé une consultation sur la politique a Bangkok. Le but de cette consultation, qui a marqué la fin des activités du projet dans le pays, était de réunir les responsables politiques pour discuter des messages clés et les recommandations du projet BEFS et obtenir des déclarations concernant l'avenir du développement de la bioénergie en Thaïlande.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les documents et les présentations suivants:

BEFS consultation dans les nouvelles:

Dialogue regional sur les politiques

Le BEFS cadre analytique peut est être mis en œuvre dans tous les pays intéressés à évaluer les impacts du développement du secteur bioénergétique. Les matières premières bioénergétiques et les produits de la bioénergie peuvent être échangés au marché international. Ainsi les impacts du développement de la bioénergie se font sentir au-delà des frontières nationales. Ces impacts seront plus prononcés au niveau régional en raison d'une série de facteurs, comme la proximité géographique des pays, les corridors de transport partagé et les accords commerciaux régionaux.

En conséquence, il est important de diffuser les résultats du projet BEFS dans d'autres pays de la région qui sont en train de développer leur secteur bioénergétique. Ainsi, pour coïncider avec la Consultation politique en Thaïlande le 16 Juin, le projet BEFS a organisé un Dialogue sur la politique régionale. Le dialogue a réuni des responsables politiques de l’Asie du Sud et du Sud-Est pour examiner les conclusions du projet BEFS en Thaïlande et discuter du développement de la bioénergie et BEFS au niveau régional. Le Dialogue a été utilisé comme une plate-forme pour discuter de la possibilité de poursuivre d'autres activités liées au projet BEFS dans la région.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les documents et les présentations suivants:

Haut de page

dernière mise à jour:  mercredi 2 avril 2014