Instruments de Politique pour les Bonnes Pratiques

La plupart des bonnes pratiques que le projet BEFS a compilées présentent divers défis, et de nombreuses barrières économiques et non économiques s’opposent à leur mise en oeuvre. Si des instruments stratégiques et des incitations corrects ne sont pas mis en place, les coûts de l’application de ces pratiques pourraient s’avérer trop élevés pour les producteurs.

Le projet BEFS a identifié un groupe d’instruments stratégiques pouvant être utilisés pour imposer ou promouvoir – directement ou indirectement – de bonnes pratiques environnementales et socioéconomiques dans la production des bioénergétiques, et pour décourager les mauvaises pratiques.

Ces instruments peuvent être regroupés en quatre catégories principales:

  • mandats comprenant des exigences de durabilité
  • normes de certification nationales
  • incitations financières
  • renforcement des capacités

La viabilité et l’efficacité de ces instruments dans un pays donné dépendront d’un certain nombre de facteurs, y compris les ressources financières disponibles, et la capacité administrative et de mise en application du gouvernement.

• Consultez le rapport, Instruments de politique pour promouvoir les bonnes pratiques en matière de production de matière première pour la bioénergie

dernière mise à jour:  mardi 8 avril 2014