FAO.org

Accueil > Themes_collector > Energie > Sur le terrain
Energie

Sur le terrain

Asie du Sud

La FAO a organisé au niveau national des exercices de renforcement des capacités sur le cadre analytique BEFS et a mené des évaluations préliminaires du développement des bioénergies au Bhoutan, en Inde, au Népal et au Sri Lanka.

La FAO est en train de lancer un nouveau programme régional sur la bioénergie et la sécurité alimentaire pour aider le Secrétariat de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et ses États membres à veiller à ce que la bioénergie contribue plus efficacement aux services énergétiques avec des impacts négatifs inexistants ou minimes sur la sécurité alimentaire et l'environnement.

Dans la sous-région du Grand Mékong, en partenariat avec la Banque asiatique de développement, la FAO a organisé deux forums sous-régionaux sur la bioénergie et la sécurité alimentaire et sur les filières courtes d'approvisionnement en bioénergie. La FAO est en train de se joindre à d'autres partenaires des Nations Unies pour mettre en place l'initiative "ONU-Energie: Asie-Pacifique". Ce groupe régional s'emploiera à coordonner un soutien plus efficace aux pays sur un éventail de problématiques, incluant l'accès à l'énergie dans les zones rurales et l'efficacité énergétique dans l'agriculture et dans d'autres secteurs.

Amérique latine et Caraïbes

En collaboration avec l'Université fédérale de Viçosa au Brésil, le Bureau régional a mis au point un logiciel appelé Biosoft permettant d'effectuer des évaluations économiques et sociales dans le cadre de l'élaboration de projets sur l'huile végétale et le biodiesel. Des sessions de formation au logiciel Biosoft ont eu lieu au Mexique, au Chili, en Argentine, au Brésil et en Amérique centrale; d’autres sessions sont prévues au Pérou et en Bolivie.

Le Bureau régional de la FAO a mis en place un réseau de 12 points focaux nationaux qui fournissent des mises à jour sur la situation de la bioénergie dans leur pays. Les informations servent à analyser la situation au niveau national. Les points focaux fournissent des informations précieuses sur les lacunes et les besoins en matière d'énergie, informations qui ont permis au Bureau régional d'organiser des activités spéciales et de préparer des projets en fonction des besoins de chaque pays. Le Bureau régional a préparé un manuel sur le biogaz, en coordination avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Fonds pour l'environnement mondial (FEM).