FAO.org

Accueil > Themes_collector > Normes environnementales et sociales
Normes environnementales et sociales

La FAO joue un rôle de premier plan en faveur de l’agriculture durable en favorisant la protection et l'utilisation durable des ressources naturelles, tout en répondant aux besoins croissants de la société en matière de moyens d’existence décents et résilients.

Dans ce contexte, la FAO a mis à jour ses Directives en matière de gestion environnementale et sociale afin de faciliter la mise en œuvre des normes environnementales et sociales. L'objectif de ces Directives est d'identifier, d’évaluer et de gérer les risques environnementaux et sociaux d'un projet, d’adopter une hiérarchie de la mitigation (éviter, réduire, compenser) et de promouvoir des systèmes agricoles et alimentaires durables.

La vision de la FAO, ses objectifs stratégiques, ses principes clés à l’égard de la durabilité et ses normes environnementales et sociales définissent un cadre pour les programmes et projets de la FAO. Les projets de la FAO sont élaborés au sein de ce cadre, afin de gérer les risques environnementaux et sociaux et de produire les résultats escomptés pour chaque projet tout en atténuant les possibles répercussions négatives sur l’environnement et la société.

Les normes environnementales et sociales ont trait aux domaines suivants

  1. Gestion des ressources naturelles

  2. Biodiversité, écosystèmes et habitats essentiels

  3. Ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture

  4. Ressources génétiques animales – bétail et animaux aquatiques – pour l’alimentation et l’agriculture

  5. Gestion des organismes nuisibles et des pesticides

  6. Réinstallation et déplacement involontaires

  7. Travail décent

  8. Égalité des sexes

  9. Peuples autochtones et héritage culturel

Mécanisme d’examen de la conformité

La FAO s’engage à veiller à ce que ses programmes soient mis en œuvre conformément aux obligations environnementales et sociales de l'Organisation. En vue de s’assurer que les bénéficiaires des programmes de la FAO ont accès à un mécanisme efficace et rapide pour répondre à leurs préoccupations au sujet du non-respect de ces obligations, l'Organisation a chargé le Bureau de l'Inspecteur général d'examiner de façon indépendante les réclamations qui ne peuvent pas être résolues au niveau de la gestion du programme.

Le mécanisme décrit dans les directives est conçu pour être indépendant, transparent et efficace de manière à fournir aux bénéficiaires du programme un moyen d’instruire leurs plaintes et de les tenir informés de ce qui est fait pour répondre à leurs préoccupations tout au long du processus d'examen de la conformité.