FAO.org

Accueil > Partenariat FAO et UE > En chiffres

Partenariat FAO et UE

L’Europe dans le monde

L’Union européenne (UE), qui contribue à plus de la moitié de l’Aide publique au développement (APD), est le donateur finançant le développement le plus important au monde.

Environ un sixième de cette somme est directement géré par la Communauté européenne (CE). La CE dont le montant de la contribution en soutien des programmes et des projets d’aide extérieure dépasse 1 milliard d’EUR est un partenaire important des Nations Unies. Les aspects financiers et contractuels des programmes financés par la CE ont été normalisés à travers l’utilisation de l'Accord-cadre financier et administratif (ACFA).

L'UE et la FAO

Le partenariat entre l’UE et la FAO est solide et florissant. L’UE est l’un des principaux partenaires fournisseurs de ressources de la FAO. Au cours des quatre dernières années (de 2012 à 2015), le montant des fonds fiduciaires gérés par la FAO auxquels l’UE a contribué s’élève à 664 millions d’USD. En 2015, la FAO occupait le cinquième rang des plus importants bénéficiaires onusiens des subventions financées par l’UE.

Contributions UE à la FAO de 2006 à 2015

 

Les contributions volontaires de l’UE à la FAO sont en augmentation constante depuis 2006. En particulier, en 2009, l’UE a soutenu la Facilité alimentaire en fournissant un montant exceptionnel de plus de 232 millions d’EUR qui a permis d’organiser des opérations sur le terrain dans vingt-huit pays en Afrique, en Asie et en Amérique latine, et d’avoir une incidence sur les vies de plus de neuf millions de personnes en zones rurales. En raison de taux de change moins favorables, la contribution de l’UE en USD semble avoir diminué en 2015 (par rapport à 2014), mais la valeur (en Euros) des contributions a augmenté en 2015. 

Orientation géographique de la coopération FAO-UE (2011-2015)

 

Si nous analysons la contribution d’un point de vue régional, il apparaît clairement qu’en 2015 le soutien de l’UE s’est concentré principalement sur des projets interrégionaux/mondiaux, tendance qui s’est exacerbée à partir de 2012. La région africaine est devenue sensiblement moins importante, tandis que l’Europe, l’Asie et le Moyen-Orient ont connu de fortes fluctuations au fil du temps.

Contributions de l’UE aux objectifs stratégiques de la FAO (2015)

En 2015, la plus grande partie des contributions de l’UE ont soutenu l’Objectif stratégique 5 de la FAO (36 pour cent), et l’Objectif stratégique 1 (24 pour cent), qui à eux deux représentaient plus de la moitié des contributions de l’UE à la FAO. Les autres projets financés par l’UE ont principalement contribué aux Objectifs stratégiques 2 et 5 de la FAO (16 et 15 pour cent respectivement).

La contribution de l'UE par les directions générales en 2015

 

Les contributions de l’UE à la FAO sont transmises par le biais des Directions générales (DG) ; il faut noter que 82 pour cent des financements sont fournis par la Direction générale chargée de la coopération internationale et du développement (DEVCO), et 5 % par la DG de l’Aide humanitaire et de la protection civile (ECHO). La FAO coopère également avec de nombreuses autres DG.

 

Bénéficiaires des dons

La Division des services administratifs de la FAO tient un registre des subventions accordées dans le cadre des projets financés par l’UE. Pour des informations supplémentaires, veuillez vous reporter à FAO’s Statistics for Procurement Activities. Si vous avez encore d’autres questions, vous pouvez contacter csap-MS507@fao.org pour les lettres d’accord  ou csap-MS502@fao.org pour l’achat de biens et services.