Partenariat FAO-UE
 

IARBIC, cultiver ensemble

Intensification agricole au Niger en élargissant un réseau de boutiques d'intrants coopératives

Le Ministère nigérien de l'agriculture et la FAO appuient l'intensification de l'agriculture en élargissant un réseau de boutiques d'intrants coopératives, grâce à des financements de 6 millions d'euros octroyés par la Belgique, l'Union européenne (UE), le Luxembourg et l'Espagne dans le cadre du Projet Intensification de l'agriculture par le renforcement des boutiques d'intrants coopératives (IARBIC).

Entre 2008 et 2013, 264 magasins d'intrants ont été construits, dont 75 avec des fonds antérieurs alloués par l'UE. En y associant les boutiques construites les années précédentes et par des partenaires qui ont suivi le modèle IARBIC, le nombre total s'élève à 783.

Grâce à ce vaste réseau, des intrants agricoles de bonne qualité et au juste prix, commandés par les organisations paysannes, sont distribués à plus de la moitié des villages agricoles du Niger, où des hausses de rendements moyennes de 100 pour cent pour le sorgho et de 81 pour cent pour le mil ont été constatées.

Par ailleurs, le projet IARBIC a permis de doter les agriculteurs d'une vaste gamme de compétences, allant du cycle agricole complet à la gestion et à la comptabilité pour une organisation de producteurs ou une entreprise, telle qu'un magasin d'intrants.
Le projet IARBIC a également soutenu les mécanismes innovants de micro-finance, comme un système de crédit stockage connu sous le nom de ‘warrantage', qui permet aux agriculteurs de stocker une partie de leur récolte et de l'utiliser en guise de nantissement pour obtenir un prêt bancaire.

Le crédit leur permet d'acheter des intrants pour la prochaine campagne de semis, ou de trouver des activités génératrices de revenus complémentaires.

IARBIC a mis en place un fonds de garantie de 653 000 € pour les prêts demandés par les organisations de producteurs réunissant les conditions requises. Cela permet de réduire les risques de pertes en cas de défaut en encourageant les prêteurs à prêter.

Lire aussi

       
Projets de l'UE
La voie de la légalité
Bâtir la muraille d’Afrique
Cultiver ensemble