Partenariat FAO et UE

L’UE et la FAO en chiffres

L’UE s’est imposée comme un partenaire de ressources de la FAO solide et de premier plan. Pour 2018 et 2019, le total de ses contributions volontaires s’est élevé à plus de 512 millions d’USD. Cet apport a permis à la FAO d’agir dans le monde entier tout en ciblant les régions où son aide était la plus nécessaire. Entre 2018 et 2019, l’Afrique a bénéficié de 32 pour cent des contributions de l’UE, le restant des provisions ciblant l’Europe, l’Amérique latine, le Proche-Orient et l’Asie, ainsi que des initiatives interrégionales. Au cours de la même période, 71 pour cent des contributions de l’UE ont été allouées à des initiatives de développement, tandis que 29 pour cent étaient consacrées au renforcement de la résilience.

L’UE clairement démontré sa volonté de travailler avec et par l'intermédiaire de la FAO pour concrétiser le Programme de développement durable à l’horizon 2030. En 2018-2019, les contributions de l'UE aux domaines de travail de la FAO, alignés sur les Objectifs de développement durable, ont été en grande partie (43 pour cent) consacrées à l'amélioration de la résilience des moyens d’existence face aux menaces et aux crises. Près du tiers des fonds de l'UE (27 pour cent) ont servi à rendre l'agriculture, la foresterie et les pêches plus productives et plus durables; le reste des contributions a été dédié à la mise en place de systèmes agricoles et alimentaires inclusifs et efficaces (22 pour cent), à l'élimination de la faim, de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition (4 pour cent), à la réduction de la pauvreté rurale (3 pour cent) et à la qualité technique, aux statistiques et aux thèmes transversaux (1 pour cent).