Partenariat FAO-UE
 
12/04/2012

Nouvel accord pour débarrasser Europe de l’Est, Caucase et Asie centrale des pesticides périmés

L’UE et la FAO investissent dans un modèle de gestion des déchets dangereux et de protection durable des cultures

12 avril 2012, Rome - Douze pays d'Europe de l'Est, du Caucase et d'Asie centrale entameront une collaboration avec l'Union européenne (UE) et la FAO pour gérer leurs vastes stocks de pesticides périmés dans le cadre d'un partenariat lancé au siège de la FAO à Rome.

On estime à quelque 200 000 tonnes - soit près de la moitié des stocks mondiaux - les pesticides périmés qui se trouvent dans douze anciennes républiques de l'Union soviétique. Conservés dans des dizaines de milliers de sites non protégés, ils constituent une grave menace pour la santé publique et pour l'environnement

Au cours des quatre prochaines années, l'UE et la FAO investiront sept millions d'euros pour aider ces pays - Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus, Fédération de Russie, Géorgie, Kazakhstan, Kirghizstan, Moldova, Ouzbékistan Tadjikistan, Turkménistan, Ukraine - à gérer les pesticides périmés et à atténuer les risques que représentent les stocks existants. Dans le même temps, le projet renforcera les capacités de réduction des risques liés aux pesticides utilisés dans l'agriculture et évitera l'accumulation de stocks additionnels à l'avenir.

Projets de l'UE
La voie de la légalité
Bâtir la muraille d’Afrique
Cultiver ensemble