Partenariat FAO-UE
 
14/06/2012

Revitaliser l’agriculture au Swaziland

Améliorer la sécurité alimentaire et encourager la croissance économique équitable

Afin d’améliorer la sécurité alimentaire des ménages ruraux et encourager la croissance et le développement économiques équitables, le Gouvernement du Swaziland et la FAO travaillent de concert, grâce à des fonds octroyés par l’Union européenne, pour renforcer la productivité agricole et mettre un frein à la dégradation de l’environnement

La petite agriculture familiale est le poumon de la majorité des communautés rurales du Swaziland.

Cependant, précipitations irrégulières, pâturages sans restriction, rotations de cultures mal exploitées, coût des intrants et épidémie de VIH/sida ont fait chuté les rendements depuis plus d’une décennie.

Parallèlement, l’insécurité alimentaire a considérablement augmenté, en particulier dans les campagnes; on estime que près de 7 personnes sur 10 vivent en-deçà du seuil de pauvreté.

En outre, les pressions croissantes exercées sur les ressources en terres et en eau se sont traduites par un niveau insoutenable de dégradation de l’environnement et d’érosion du sol.

Sécurité alimentaire durable et croissance économique équitable

Le Projet de développement de l’agriculture du Swaziland (SADP) a été mis en place en 2009 dans le but de revitaliser l’agriculture et de contribuer à la création d’un secteur agricole commercial dynamique.

Axé sur l’amélioration de la production agricole et animale des petits exploitants, sur l’offre de services de recherche et de vulgarisation et sur le développement de l’agroalimentaire orienté vers le marché, le SADP favorise la sécurité alimentaire durable des ménages ruraux et contribue à accroître le développement économique équitable.

Mis en œuvre par le Gouvernement du Swaziland et la FAO, le SADP est un programme quinquennal doté de 14,2 millions d’euros de l’UE et de  341 000 euros de la FAO.

Projets de l'UE
La voie de la légalité
Bâtir la muraille d’Afrique
Cultiver ensemble