Partenariat FAO-UE
 
01/08/2012

Travailler avec l’UE en Asie et dans le Pacifique

FAO Bangkok organise une formation sur la coopération avec le plus grand donateur de la FAO

Les 25 et 26 juillet, à l’initiative de M. H. Konuma, Sous-directeur général de la FAO pour l’Asie et le Pacifique, le Service de mobilisation des ressources et d’appui aux opérations a organisé une formation sur le travail avec l’Union européenne (UE),  un des partenaires-ressources les plus importants de l’Organisation.

La formation s’est déroulée à Bangkok avec la participation de quelque 30 collègues du Bureau régional pour l’Asie et le Pacifique, ainsi que des bureaux de la FAO implantés dans les pays suivants: Bangladesh, Cambodge, Chine, Mongolie, Myanmar, Népal, Philippines, RPD de Corée, Sri Lanka, Timor-Leste et Viet Nam.

Il s’agissait de la quinzième formation d’un cycle qui a démarré en juin 2011 à Accra (Ghana).

Avec 184 millions de dollars de nouvelles contributions versés en 2011, ce qui représente plus de 20 pour cent de l’ensemble des contributions volontaires dans le monde, l’Union européenne est le plus gros bailleur de fonds de la FAO.

Pour maintenir ce niveau de coopération, le Service de mobilisation des ressources et d’appui aux opérations forme le personnel de la FAO au siège à Rome et dans les bureaux décentralisés sur les aspects pratiques de la collaboration avec l’Union européenne.

Exploiter les opportunités

La première journée de l’atelier de Bangkok a porté sur la création d’opportunités de financement pour le programme intégré de travail et budget de la FAO et sur la manière de les exploiter, aussi bien dans le cadre du cycle budgétaire en cours de l’UE de 2007 à 2013, que pour le prochain exercice de 2014 à 2020.

Bien comprendre ces processus est important car la coopération FAO-UE en Asie et dans le Pacifique a un vaste potentiel. A l’heure actuelle, la région représente moins de 15 pour cent de la coopération totale de la FAO avec l’UE.

La seconde journée a été consacrée aux conditions spécifiques et générales applicables aux projets financés par l’Union, ainsi qu’à la nécessité d’un suivi opérationnel et financier rigoureux.

Allocution de M. Konuma, Sous-directeur général de la FAO pour l’Asie et le Pacifique

Projets de l'UE
La voie de la légalité
Bâtir la muraille d’Afrique
Cultiver ensemble