Partenariat FAO-UE
 
24/06/2013

La Zambie développe son agriculture de conservation avec la FAO

L’UE accorde 11 millions d’euros pour aider 300.000 petits exploitants à produire plus

18 juin 2013, Lusaka/Rome - L'Union européenne (UE), la FAO et le gouvernement zambien ont lancé un programme de 11 millions d'euros sur quatre ans pour augmenter la production et la productivité agricoles de plus de 300 000 petits exploitants en favorisant la diffusion de pratiques de conservation.

En Zambie, la production des petits agriculteurs est surtout affectée par la dégradation des sols, les prix élevés des moyens de production, des marchés limités et des pratiques lacunaires. Pour y remédier, le programme récemment lancé encourage la pratique d'une agriculture de conservation, méthode propice à une agriculture durable et rentable pour les 315 000 exploitants répartis entre neuf des dix provinces zambiennes.

«L'agriculture de conservation optimise le travail, fait un usage efficient des intrants, accroît les rendements et reste écologique. Elle renforce aussi la résilience à la sécheresse et prévient l'érosion des sols», explique George Okech, représentant de la FAO en Zambie. Et d'ajouter: «Cette approche est privilégiée pour encourager le développement agricole auprès de 40 % de la population rurale du pays qui dépend de l'agriculture pour survivre.»

Projets de l'UE
La voie de la légalité
Bâtir la muraille d’Afrique
Cultiver ensemble