Partenariat FAO-UE
 
08/12/2010

Combattre les maladies hautement pathogènes en Asie

Renforcement des capacités des Etats membres de l’ASEAN et de la SAARC

La FAO est en train de lancer une vaste initiative de l’UE visant à renforcer les capacités de deux organisations régionales en Asie: l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et l’Association pour la coopération régionale de l’Asie du Sud (SAARC). Les efforts porteront sur une meilleure coordination et la promotion de la coopération entre les Etats membres pour l’adoption des approches régionales de lutte contre les maladies émergentes et hautement pathogènes (HPED).

L’Organisation a été sollicitée spécifiquement pour améliorer les capacités de prévention, de lutte et d’éradication de ces maladies dans les pays ASEAN et SAARC qui sont encore aux prises avec la crise de la souche H5N1 hautement pathogène de l’influenza aviaire.

Au cœur de ce projet quadriennal lancé en décembre 2009 figure la création de deux unités d’appui régional: l’une pour l’ASEAN, basée au Centre d’urgence pour les maladies animales transfrontières (ECTAD) à Bangkok, Thaïlande, et l’autre pour SAARC, basée à l’unité ECTAD de Katmandou au Népal.

Dans les deux sous-régions, la FAO s’attache à créer des réseaux régionaux de surveillance épidémiologique et de diagnostic afin d’offrir une formation type, soutenir le partage d’informations et promouvoir les échanges d’experts techniques. En outre, dans la sous-région SAARC, elle aide les principaux laboratoires à affronter trois maladies prioritaires: la fièvre aphteuse (FMD), la peste des petits ruminants (PPR) et l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP).

La FAO travaille en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans le but de renforcer la collaboration intersectorielle entre les services vétérinaires et de santé publique dans les deux sous-régions.

Le personnel d’encadrement, les agents techniques et de terrain des services vétérinaires, les autorités et les services de santé animale des Etats membres ASEAN et SAARC bénéficieront d’une formation et d’un programme de parrainage pour renforcer leurs capacités en matière de coordination transfrontalière dans la lutte contre les maladies.

Projets de l'UE
La voie de la légalité
Bâtir la muraille d’Afrique
Cultiver ensemble