L’évaluation à la FAO

Évaluation à mi-parcours du «Élimination des pesticides obsolètes y compris les polluants organiques persistants et renforcement de la gestion des pesticides dans les pays membres comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel»

07/05/2020

Au niveau régional, dans pays du CILSS, les pesticides continue de s’accumuler. Le projet vise à relever le défi de l’élimination des pesticides obsolètes existants, y compris les POP et les déchets apparentés, et à renforcer les capacités de gestion rationnelle des pesticides afin de prévenir toute accumulation future dans neuf pays du CILSS. L’évaluation a eu pour but de mesurer l’avancement du projet à mi-parcours, en termes de résultats atteints au regard des objectifs fixés et de l’efficacité de sa mise en œuvre.

Le retrait de la PEPPO-Mali (Projet d’élimination et de prévention des pesticides obsolètes) du projet a ralenti la mise en œuvre des activités. L’ancrage institutionnel voulu par le comité de pilotage et envisagé lors de la conception du projet demeure inappliqué. Cette situation, à laquelle la FAO contribue, ne favorise pas la mobilisation des parties prenantes.

L’évaluation conclue que procéder à l’ancrage institutionnel de l’Unité de coordination du projet à l’Institut du Sahel, conformément à la demande du comité de pilotage et favorisant ainsi une exploitation et un transfert ultérieur des acquis du projet au CILSS est nécessaire a l’atteinte de ses objectifs.

Symbole du projet: GCP/INT/147/GFF
GEF ID: 4740

Documents à télécharger