La chenille légionnaire d’automne

La FAO a proposé un programme d'action quinquennal a l’appui des agriculteurs, leurs organisations, leurs institutions publiques, les gouvernements nationaux et les partenaires du développement à réagir rapidement face aux défis des infestations de la légionnaire d’automne.
Le programme est d’un montant total de 87,55 millions d’USD. La FAO formera le personnel des organisations nationales de protection de végétaux, des services de vulgarisation et les agriculteurs par l’intermédiaire des  champs écoles des producteurs, afin que les mesures adaptées soient rapidement appliquées sur le terrain, en comblant les lacunes en termes de connaissances, en innovant pour trouver de nouvelles solutions, en renforçant les capacités locales, en encourageant la responsabilisation des populations locales et l'emploi des jeunes ruraux et en coordonnant les partenaires pour obtenir de meilleurs résultats et limiter le manque d'efficience.

La FAO travaille étroitement avec ses partenaires du développement et ses partenaires fournisseurs de ressources afin d'optimiser l'obtention de résultats coordonnés et de réduire au minimum le chevauchement d'activités. À cette fin, l'Organisation a élaboré avec différents partenaires un cadre coordonné qui tient compte de toutes les interventions face à la légionnaire d'automne indépendamment des sources de financement. La FAO jouera un rôle actif en coordonnant les activités, les plans et les approches entre tous les partenaires, afin d'apporter des réponses durables face au défi de la légionnaire.

La FAO a mis au point le présent Programme d'action suivant un cadre de partenariat. Ce Programme présente aux partenaires de développement et aux partenaires fournisseurs de ressources les mesures indiquées dans le cadre de partenariat que la FAO est prête à coordonner et à administrer directement. Nombre des activités qui y sont décrites prévoient la participation active de partenaires et de prestataires de services. La FAO rédigera les lettres d'accord ou contrats dans lesquels seront définies les obligations et les responsabilités de toutes les parties. Certaines activités seront ainsi du ressort de partenaires qui offrent des avantages comparatifs et sont davantage spécialisés dans certains domaines (par exemple la recherche à long terme). La FAO se concentre sur ses avantages comparatifs afin de proposer le présent Programme divisé en six composantes:

  1. Gestion de la chenille légionnaire d'automne: recommandations et mesures immédiates
  2. Priorités de recherche à court terme
  3. Communication et formation
  4. Surveillance et alerte rapide
  5. Politiques et appui à l'élaboration de la réglementation
  6. Coordination