Conseils pour la communication sur l’Année internationale de l’agriculture familiale 2014

L’objectif de l’AIAF 2014 est de remettre l’agriculture familiale au centre des politiques agricoles, environnementales et sociales dans les programmes d’action nationaux, en identifiant les lacunes à combler et les opportunités offertes afin de favoriser la transition vers un développement plus équitable et plus équilibré. L’AIAF 2014 favorisera le débat et la coopération aux niveaux national, régional et mondial, pour faire mieux connaître et comprendre les défis qu’affrontent les petits exploitants et aider à identifier des moyens efficaces pour soutenir l’agriculture familiale.

Cette année représente pour les institutions et les organisations agricoles du monde entier une opportunité exceptionnelle d’instaurer un dialogue avec le public sur le rôle vital que jouent les petits exploitants dans la vie quotidienne de chacun.

Il ne faut pas nécessairement être une grosse organisation ou avoir un budget important pour s’engager dans des activités de communication. Il y a autant de stratégies différentes que de publics visés et de messages à faire passer. On peut communiquer avec de vastes campagnes publicitaires, une présentation dans une école primaire locale ou une affiche collée sur une vitrine!

Voici quelques idées pour vous aider à réfléchir aux moyens de communication les plus appropriés pour votre organisation.

Activités  
  • Créez des réseaux – Donnez une structure à vos listes de contacts. Créez un répertoire des consultants avec lesquels vous avez travaillé, des organisations qui ont des objectifs apparentés ou des journalistes qui ont écrit des articles sur vous et inscrivez ces personnes sur des listes de contacts auxquels envoyer régulièrement des messages électroniques.lists.

  • Officialisez vos relations de travail actuelles – Consolidez, en les rendant plus officielles, les relations avec des gens ou des organisations  avec lesquels vous avez eu une collaboration fructueuse. Lancez un programme d’échanges, collaborez à l’occasion d’un événement annuel, identifiez un projet en cours sur lequel vous pourriez coopérer.

  • Forgez de nouveaux partenariats – Contactez une organisation avec laquelle vous n’avez encore jamais travaillé et recherchez des moyens d’interagir. Réfléchissez aux moyens de vous aider mutuellement à atteindre vos objectifs.

  • Faites connaître la mission de votre organisation – Même quand les organisations sont très connues, leur mission et leurs activités ne sont pas toujours bien comprises du grand public. Planifiez des événements offrant une occasion d’expliquer votre action et ce que votre organisation apporte au monde de l’agriculture. Publiez un bulletin d’information pour aider les gens à comprendre ce que vous faites et pourquoi.
Public ciblé

L’un des objectifs majeurs de l’AIAF est d’encourager ceux qui travaillent en dehors du secteur agricole à faire une place à l’agriculture familiale et à la petite agriculture dans leurs débats.  

  • Décideurs – L’agriculture familiale ne devrait pas être le seul thème abordé dans les débats. Les liens entre l’agriculture familiale et les autres secteurs doivent être soulignés. Efforcez-vous d’atteindre des responsables des politiques relatives à d’autres domaines que l’agriculture familiale (environnement, développement, aspects socio-économiques, culturels, etc.)fields.
  • Educateurs – Jetez un coup d’œil sur le programme des établissements d’enseignement primaire, secondaire et supérieur de votre région. L’agriculture, la biodiversité et l’agriculture durable sont-elles enseignées? Proposez de combiner votre expertise technique avec leur expérience pour concevoir un cours ou un programme sur l’agriculture.

  • Médias – Prenez le temps de réfléchir aux médias de votre région. Comment obtiennent-ils leurs informations ? Comment préfèrent-ils les présenter ? Quelle est la longueur d’une vidéo ou d’un article normal ? Faites en sorte que les médias comprennent rapidement les informations et les messages que vous souhaitez communiquer. N’attendez pas qu’ils viennent vous chercher. Soumettez-leur des idées quand vous avez quelque chose à communiquer.

  • Enfants et jeunes – Ce que l’on apprend quand on est enfant se retient plus facilement. Même une expérience très fugitive peut s’imprimer dans la mémoire pour toute la vie. Réfléchissez aux endroits où vont les enfants et où ils aiment aller. Vous pourriez y planifier des activités en rapport avec l’agriculture familiale (une ferme, un parc, un zoo, etc.).

  • Entreprises – Étant donné que l’agriculture familiale et la petite agriculture sont, au moins indirectement, liées à presque tous les aspects de notre vie, il existe un lien entre pratiquement toutes les entreprises et l’agriculture familiale. Les entreprises souhaitent promouvoir une image plus verte. Tenez-les informées des questions qui les concernent. Encouragez-les à intégrer des sujets sur l’agriculture familiale dans leurs publicités ou leurs activités philantropiques.