Le Paraguay encourage les achats directs d’aliments issus de l’agriculture familiale

Asunciòn, 17 janvier 2014 – En décembre 2013, le Gouvernement paraguayen a proclamé officiellement le décret numéro 1056, qui prévoit un type de contrat supplémentaire appelé «procédure simplifiée pour l’acquisition de produits alimentaires issus de l’agriculture familiale».

Le décret définit le cadre juridique qui permet aux exploitants familiaux d’écouler leurs  produits agricoles, grâce à des achats publics de produits alimentaires destinés à des institutions gouvernementales telles que les hôpitaux et les écoles.

L’un des avantages de ce décret est de mettre en place une procédure d’achats directs issus de l‘agriculture familiale pour fournir aux écoles publiques des aliments sains et sans danger pour les déjeuners et les collations des élèves.

Cette possibilité d’achats directs par le gouvernement d’aliments issus de l’agriculture familiale a deux conséquences: d’une part, elle stimule l’économie locale en donnant la priorité à la culture alimentaire locale, et d’autre part, elle améliore la situation des producteurs, en renforçant leur participation à la chaîne d’approvisionnement et en créant des emplois.

La FAO aide le Gouvernement paraguayen à promouvoir et élaborer des mécanismes institutionnels pour les achats de denrées issues de l’agriculture familiale, ainsi qu’à mettre en œuvre une Loi sur l’alimentation scolaire et un Programme national d’alimentation scolaire relevant du Projet axé sur le renforcement durable des programmes d’alimentation scolaire (PAES), dans le cadre de l’initiative «L'Amérique latine et les Caraïbes libérées de la faim en 2025», promue par le programme FAO-Brésil de coopération internationale.

L’agriculture familiale

Selon la FAO, l’agriculture familiale englobe toutes les activités agricoles reposant sur la famille, en relation avec de nombreux aspects du développement rural. L’agriculture familiale permet d’organiser la production agricole, forestière, halieutique, pastorale ou aquacole qui, sous la gestion d’une famille, repose essentiellement sur de la main-d’œuvre familiale, aussi bien les hommes que les femmes.

D’après les estimations de la FAO, l’agriculture familiale représente plus de 80% des exploitations dans la région Amérique latine et Caraïbes, plus de 60% de la production alimentaire totale et des terres agricoles, et plus de 70% des emplois du secteur.

Dispositions légales relatives à la sécurité alimentaire

Au Paraguay, il existe des lois directement liées au droit à la nourriture, mais il n’y a pas encore de cadre juridique qui régisse la sécurité sanitaire des aliments.

Le projet de loi sur la souveraineté et la sécurité alimentaires est actuellement à l’examen au Congrès national. Il entend définir une politique gouvernementale visant à garantir et renforcer progressivement la sécurité et la souveraineté alimentaires, ainsi que la réglementation sur l’alimentation scolaire ayant  pour objet d’améliorer la qualité des repas servis aux élèves.

Le Paraguay est membre à part entière du Réseau spécialisé sur l’agriculture familiale (REAF) du MERCOSUR, qui a pour vocation de promouvoir et réaliser des changements significatifs dans la situation économique et sociale des pays de la région, avec la participation active d’agriculteurs familiaux et des organisations qui les représentent

27/01/2014