FAO.org

Accueil > Themes_collector > Plateforme de connaissances sur l'agriculture familiale > Regions > Family Farming in Africa
Plateforme de connaissances sur l'agriculture familiale

L'agriculture familiale en Afrique

Les exploitations agricoles familiales définies comme des exploitations qui dépendent de la main-d’œuvre familiale, nourrissent et emploient les deux-tiers de la population africaine et travaillent 62 pour cent des terres. En Afrique subsaharienne, environ 60 pour cent des exploitations ne dépassent pas un hectare et représentent jusqu’à 20 pour cent des terres agricoles. En outre, 95 pour cent des exploitations ne dépassent pas 5 hectares et représentent la majorité des terres agricoles en Afrique subsaharienne. Les agriculteurs familiaux sont présents au long de toute la gamme de producteurs alimentaires en Afrique: des producteurs de bétail aux producteurs agricoles et des producteurs de denrées de base aux producteurs de cultures de rente, et ils produisent aussi bien pour leur subsistance que pour les marchés locaux. Ils s’appuient principalement sur les modes d’agriculture traditionnels, beaucoup n’utilisent pas l’irrigation, les engrais chimiques ou autres variétés de semences commerciales. Ces agriculteurs familiaux contribuent également de manière significative à la préservation des écosystèmes et à la protection de l’environnement.

En savoir plus sur l'agriculture familiale en Afrique

En savoir plus sur l'agriculture familiale en Afrique

Les agriculteurs familiaux en Afrique jouent un rôle crucial dans la sécurité alimentaire, que ce soit aujourd’hui ou demain. Certains des agriculteurs familiaux parmi les plus marginalisés et les plus vulnérables de la planète vivent en Afrique subsaharienne. Pourtant, les agriculteurs familiaux manquent de soutien, sont victimes de politiques incohérentes et leurs droits aux ressources sont précaires. Cela est particulièrement le cas pour les femmes -souvent sous-estimées, alors que sur elles retombent la majeure partie des tâches agricoles dans de nombreuses familles africaines- et les jeunes - qui ne voient plus leur avenir dans l’agriculture. Il y a besoin de politiques qui garantissent aux agriculteurs familiaux le contrôle sur les ressources qui facilitent la création d’organisations d’agriculteurs et qui soutiennent les jeunes et les femmes. En outre, ces politiques doivent être élaborées par le biais d’un processus dans lequel les agriculteurs familiaux ont réellement leur mot à dire.

Afin de répondre aux différents défis auxquels les agriculteurs familiaux sont souvent confrontés, la FAO met actuellement en œuvre trois (3) Initiatives régionales en Afrique.

Initiative régionale 1 “L’engagement pris par l’Afrique d’éradiquer la faim d’ici à 2025” vise à accélérer la mise en œuvre de la stratégie et la feuille de route de la Déclaration de Malabo au niveau des Communautés économiques régionales (CER) et dans les pays cibles. Elle cherchera également à renforcer la programmation, les mécanismes, les capacités et la mise en œuvre des mesures nécessaires pour concrétiser l’engagement d’éliminer la faim d’ici à 2025. Des exercices d’état des lieux permettront d’identifier les lacunes et de déterminer les interventions nécessaires pour renforcer le dialogue sur les politiques, l’intégration de la sécurité alimentaire et la nutrition, la coordination et le renforcement des capacités pour une meilleure mise en œuvre.

Initiative régionale 2 “L’intensification durable de la production et le développement de la chaîne de valeur en Afrique” se concentrera en particulier sur l’intensification durable de la production et les mesures connexes nécessaires pour résoudre les problèmes de post-production, y compris une meilleure manipulation, traitement et distribution, ainsi que l’amélioration de la qualité et de la salubrité alimentaire et la facilitation de l’accès aux marchés. Cette Initiative cherchera également de créer des possibilités d’emplois décents et d’entrepreneuriat pour les jeunes femmes et les jeunes hommes en accord avec le Plan d’action de la FAO consistant à la « Promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat pour les jeunes dans l’agriculture et l’agribusiness ».

Initiative régionale 3, “Favoriser la résilience dans les zones arides d’Afrique”, vise à  renforcer la résilience des personnes vulnérables dans les zones arides face aux menaces et aux crises en améliorant la capacité de résilience des institutions, des communautés et des familles et en répondant  aux catastrophes et aux crises. En outre, elle vise à renforcer et améliorer la gestion de l’information et de l'alerte précoce.

Ressources

Actualizing climate resilience among Malawian farmers

Malawi is vulnerable to the devastating impacts of climate change, owing to its significant exposure to climate variability and environmental degradation as a result of human activities over the years. In a bid to enhance resilience among rural subsistence farmers, who make up 70 percent of total population of about 17...
Malawi
More

Network

CESAL

Non-governmental organization
CESAL es una organización independiente orientada a la promoción del desarrollo humano de las personas más desfavorecidas del mundo, partiendo del patrimonio y experiencia de los propios beneficiarios e implicándoles en nuestro trabajo como verdaderos protagonistas de sus vidas. En CESAL queremos asegurar la disponibilidad de alimentos suficientes y nutritivos...
Mozambique
More

Nos Contributeurs

Cycling by items - 1 second interval, enabled pause on hover

  • AFAAS
  • ASARECA
  • CORAF/WECARD
  • ICENECDEV
  • MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’EQUIPEMENT RURAL DU SENEGAL
  • NGOPEE FOUNDATION
  • ROPPA
  • SWAGEN