FAO.org

Accueil > Prix de la FAO > Prix de la Conférence de la FAO > Prix B.R. Sen
Prix de la FAO

Prix B.R. Sen

Distinction honorant les performances exceptionnelles des fonctionnaires de terrain au cours des missions dans les pays. 

Le Prix B.R. Sen est décerné aux fonctionnaires de terrain pour leur contribution remarquable à l’avancement des pays dans lesquels ils ont été affectés.

Les fonctionnaires de terrain de la FAO illustrent bien ce qu’est une organisation détentrice de connaissances et en prise sur la réalité.

Le Prix B.R. Sen a été institué par la FAO en 1968 pour rendre hommage au dur travail de son personnel sur le terrain et à l’ancien Directeur général (1956-1967) B.R. Sen, qui a transformé l’institut d’étude qu’était la FAO en une organisation de développement.

Tous les fonctionnaires internationaux chargés de projets sur le terrain, les fonctionnaires recrutés sur le plan national, les fonctionnaires des bureaux régionaux et sous-régionaux de la FAO, et les représentants de la FAO qui ont servi dans le cadre d’un programme de la FAO pendant l’année où le prix est attribué, peuvent être candidats. Le prix récompense également les résultats obtenus  sur l’ensemble d’une carrière.

En plus d’une médaille gravée à son nom et d’un parchemin décrivant ses réalisations, le lauréat reçoit une somme de  5 000 USD, au cours d’une cérémonie de remise de prix qui a lieu au siège de la FAO, à Rome.

L'áppel á candidatures est terminé! Les laureats seron annonces en Juin!

Critères de base

Les candidats proposés doivent avoir apporté une contribution exceptionnelle et évidente au développement des pays ou des groupes de pays auxquels ils ont été affectés, notamment dans les domaines du développement agricole et rural durable ou de la sécurité alimentaire. Ces contributions peuvent prendre diverses formes: innovations techniques dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche et des forêts; améliorations institutionnelles ou administratives; découverte de nouvelles ressources à la suite de recherches, d’enquêtes ou d’autres investigations; création d’instituts de formation et de recherche; ou réalisations dans l'une des nombreuses autres tâches confiées au personnel de la FAO.
Les candidatures doivent être soumises aux représentants de la FAO ou aux  Représentants résidents du PNUD, par des membres du personnel du cadre organique de la FAO, des institutions nationales, des représentants de la FAO ou des organismes de contrepartie.

Lauréats 2017

Le Prix B.R. Sen 2015 est décerné conjointement à Fatouma Seid de Djibouti et à Tomio Shichiri du Japon. Le Prix 2016 est attribué à Rafael Zavala du Mexique.

Fatouma Seid est récompensée pour son exemplarité exceptionnelle et sa contribution à la sécurité alimentaire en période de conflit, ainsi que pour ses efforts en vue de renforcer les partenariats au Mali. L'action qu'elle a menée pour trouver des partenaires susceptibles de fournir des produits agricoles lui a rapidement permis d'entrer en contact avec des agriculteurs touchés par le conflit et de mettre en place un système original de bons alimentaires. Ses initiatives ont contribué à préserver la production agricole et les moyens d'existence ruraux au Mali.

Tomio Shichiri a été choisi en raison de sa contribution remarquable au renforcement de l'impact de la FAO en Afghanistan, faisant du programme de la FAO dans ce pays l'un des principaux programmes de pays de l'Organisation. Ses relations renforcées avec le gouvernement et d'autres partenaires clés ont permis la mobilisation de ressources considérables, issues d'un large éventail de donateurs, en faveur de la gestion de l'eau.

Rafael Zavala est récompensé pour des accomplissements exceptionnels au cours du plus long conflit armé d'Amérique latine. Son leadership innovant et efficace a permis à la FAO de jouer un rôle central dans le volet Réforme rurale intégrée du processus de paix colombien, qui reconnaît que la sécurité alimentaire, la nutrition et la réduction de la pauvreté rurale sont des éléments essentiels au maintien de la paix.

Lauréats 2015 du Prix B.R. Sen

Les lauréats de 2015

Le Prix B.R. Sen de 2014 avait été décerné conjointement à M. Ciro Fiorillo (Italie) et à M. Cyprien Felix Biaou(Bénin). Le Prix 2015 a été attribué à Mme Lalita Bhattacharjee (Inde) et à M. Mamoudou Diallo (Guinée).

Ciro Fiorillo a été sélectionné pour ses qualités exceptionnelles de dirigeant du Programme national de renforcement des capacités en matière de politiques alimentaires (connu sous son acronyme anglais NFPCSP) au Bangladesh, dont il a fait un modèle exhaustif de politique d’assistance. Ses compétences techniques et relationnelles ont été essentielles à la création d’un mécanisme institutionnel efficace au Bangladesh, qui a facilité la collaboration à travers les secteurs et la coordination aussi bien au niveau politique que technique. Le Plan national d’investissement pour la sécurité alimentaire, réalisé dans le cadre de ce programme, renforce le programme de la FAO au Bangladesh dans les domaines de la sécurité sanitaire des aliments, de la nutrition, de la gestion des ressources naturelles et de l’accroissement de la productivité.

Cyprien Felix Biaou a reçu le Prix B.R. Sen pour sa remarquable contribution au programme du secteur de l’élevage, et en particulier à la surveillance des maladies, aux activités de prévention et de contrôle, ainsi qu’à la vaccination et au traitement du bétail somalien. Aux côtés de son équipe, il a contribué à la création et à l’entretien de mécanismes de coordination sectorielle appropriés, amélioré le programme de santé animale, et élaboré la stratégie de contrôle de la Peste des petits ruminants (PPR) de ce programme.

Lalita Bhattacharjee a été récompensée pour sa remarquable contribution à la nutrition fondée sur l’alimentation et aux approches sensibles à la nutrition, qui par la suite sont devenues prioritaires dans le cadre du Programme de sécurité alimentaire du gouvernement du Bangladesh. Elle a joué un rôle essentiel en matière de renforcement de la cohérence et de la coopération au sein des communautés en développement dans les domaines de la faim et de sous-alimentation chez les enfants, permettant ainsi aux communautés d’apporter une aide plus efficace au gouvernement pour la définition des objectifs et le suivi des progrès relatifs à la nutrition fondée sur l’alimentation.

Mamoudou Diallo a été récompensé pour ses qualités exceptionnelles de dirigeant en tant que représentant de la FAO, lesquelles ont permis à l’Organisation de réaliser des progrès considérables en matière de réduction de l’insécurité alimentaire et d’accroître sa visibilité en Angola. Sa capacité à mobiliser de nombreuses ressources a conduit la FAO à une amélioration significative de son portefeuille en Angola et à la réalisation complète du Cadre de programmation par pays, seulement deux ans après sa création

 

Lauréats précédents