FAO.org

Accueil > Prix de la FAO > Prix de la FAO aux Pays
Prix de la FAO

Prix de la FAO aux pays: reconnaître les progrès accomplis dans la lutte contre la faim

Le nombre de pays récompensés par les Prix de la FAO aux pays ne cesse de croître car les gouvernements continuent à remplir leurs engagements visant à éradiquer la faim dans le monde. L’année 2015 marque le début d’une ère nouvelle puisque 193 pays ont pris l’incroyable engagement d’éradiquer la fin d’ici 2030 et ont souscrit aux 17 Objectifs de développement durable. La FAO concentrera ses efforts sur le suivi des progrès accomplis par les pays en matière de réalisation des objectifs ayant trait à l’ODD 2 : éradiquer la faim, assurer la sécurité alimentaire et améliorer la nutrition, et promouvoir l’agriculture durable.

Au cours des dernières années, les Prix de la FAO aux pays ont mis l’accent sur les progrès accomplis pour atteindre les cibles du premier Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD-1) et celles du Sommet mondial de l’alimentation de 1996.

En juin 2015, 72 pays ont atteint la cible relative à la faim du premier Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD-1) - réduire au moins de moitié la proportion de la population du pays souffrant de sous-alimentation d’ici à 2015.

Parmi ces pays, 29 ont atteint l’objectif fixé par le Sommet mondial de l'alimentation de 1996 - réduire au moins de moitié le nombre de personnes sous-alimentées dans le pays d’ici à 2015.

Notre compréhension accrue des causes profondes de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition, ainsi que l’engagement ambitieux pris par les gouvernements lors du Sommet des Nations Unies sur le développement durable en 2015, nous donnent des raisons de croire que nous pouvons atteindre l’objectif Faim Zéro et devenir la génération Faim Zéro.

Progrès réalisés par les pays en 2015

Angola

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 en 2013 et s’est vu décerner un diplôme à cet égard. Les dernières estimations publiées dans l'État de l'insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2015) montrent que l'Angola a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet alimentaire mondial en 1996. L’Angola a notamment réduit la prévalence de la sous-alimentation de 63,5 pour cent en 1990-92, à 14,2 pour cent en 2014-16. Durant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 6,8 millions à 3,2 millions de personnes.

Chine

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 en 2013 et s’est vu décerner un diplôme à cet égard. Selon les dernières estimations du SOFI 2015, la Chine a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation de 1996. La Chine a notamment fait reculer la prévalence de la sous-alimentation de 23,9% en 1990-92 à 9,3% en 2014-16. Pendant cette période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 289 millions à 133,8 millions de personnes.

République Dominicaine

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 en 2013 et s’est vu décerner un diplôme à cet égard. Les estimations du SOFI 2015 montrent que la République dominicaine a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation en 1996. La République dominicaine a notamment réduit la prévalence de sous-alimentation de 34,3% en 1990-92, à 12,3% dans la projection 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 2,5 millions à 1,3 million de personnes.

Laos

Selon le SOFI 2015, le Laos a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation a reculé de 42,8 pour cent en 1990-92 à 18,5 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a diminué, passant de 1,9 million à 1,3 million de personnes.

Mozambique

Selon le SOFI 2015, le Mozambique a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation est passée de 56,1 pour cent en 1990-92 à 25,3 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a reculé, passant de 7,8 millions à 6,9 millions de personnes.

Népal

Selon le SOFI, le Népal a atteint la cible de réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation dans le pays est passée de 22,8 pour cent en 1990-92 à 7,8 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a reculé de 4,2 millions à 2,2 millions de personnes.

Suriname

Selon le SOFI 2015, le Surinam a atteint la cible relative à la  réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de sous-alimentation dans le pays a reculé, elle est passée de 15,5 pour cent en 1990-92 à 8 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 64 000 à 44 000 personnes.

Bolivie (État plurinational de)

Selon les estimations publiées dans le SOFI 2015, l’État plurinational de Bolivie a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation est passée de 38 pour cent en 1990-92 à 15,9 pour cent en 2014-16. Au cours de cette même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 2,6 millions à 1,8 million.

Costa Rica

Selon les estimations du SOFI 2015, le Costa Rica a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation a diminué de 5,2 pour cent en 1990-92 à 4,99 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a augmenté de 0,16 à 0,25 million de personnes.

Gabon

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 et a reçu un diplôme à cet égard en 2014. Les dernières estimations du SOFI 2015 montrent que le Gabon a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation en 1996. La prévalence de la sous-alimentation a reculé de 11,7% en 1990-92, à 3,1% dans la projection 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 0,11 million à 0,05 million.

Mali

Selon les toutes dernières estimations du SOFI 2015, le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 et l’objectif plus ambitieux du Sommet Mondial de l’alimentation. Le nombre de personnes sous-alimentées a diminué, passant de 1,4 million en 1990-92 à 0,7 million de personnes en 2014-16. Pendant la même période, la prévalence de la sous-alimentation est passée de 16,7 pour cent à 4,1 pour cent.

Myanmar

Selon les estimations les plus récentes du SOFI 2015, la prévalence de la sous-alimentation au Myanmar a reculé de 62,6% en 1990-92, à 14,2% en 2014-16. Durant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a diminué, passant de 26,8 millions à 7,7 millions. Cela signifie que le pays a atteint aussi bien l'objectif de réduction de la faim de l’OMD-1 et l'objectif plus ambitieux fixé en 1996 par le Sommet mondial de l'alimentation.

Îles Salomon

Selon le SOFI 2015, les Îles Salomon ont atteint la cible de réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de sous-alimentation dans le pays a diminué, passant de 24,8 pour cent en 1990-92 à 11,3 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 80 000 à 70 000 personnes.

Ouzbékistan

D’après les estimations du SOFI 2015, l’Ouzbékistan a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation dans le pays a diminué régulièrement depuis 2002-04 et a atteint 8 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 4,5 millions à 1,3 million de personnes.