L’ histoire de la Bibliothèque de la FAO


Inauguration le mardi 5 décembre au Siège de la FAO

Quinze kilomètres de rayonnages courent dans les sous-sols du Bâtiment A du Siège de la FAO.

L’Histoire de la Bibliothèque de la FAO – 65e anniversaire 1952-2017 relate les origines de l’une des plus prestigieuses collections au monde (à la fois imprimée et numérique) sur l’alimentation, l’agriculture et le développement international. La parution du livre s’accompagne d’une exposition qui se tient du 22 novembre au 12 décembre à la Bibliothèque David Lubin, au Siège de la FAO.

Un étui insolite, recouvert de soie, contenant plusieurs albums chinois rares. Bureau, fauteuil et buste de David Lubin.

Les fonds actuels de la bibliothèque renferment plus d’un million et demi de volumes, ainsi qu’une collection de 400 livres rares, 32 incunables (du latin «incunabula», désignant les livres imprimés avant 1501), auxquels s’ajoutent des centaines de publications numériques. La bibliothèque trouve ses origines dans la création en 1905 de l’Institut international d’agriculture (IIA) à Rome. Créé sous l’égide du roi Victor-Emmanuel III avec le soutien de David Lubin, un citoyen américain fervent promoteur de la diffusion des connaissances dans le domaine agricole, l’institut avait pour but de promouvoir et de moderniser l’agriculture. L’engagement de Lubin dans la genèse et le développement de la bibliothèque de l’IIA permit d’en faire en peu de temps le point de référence des centres de recherche, des gouvernements et autres agences spécialisées dans le domaine agricole.

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, l’héritage de l’IIA et sa bibliothèque unique furent placés sous la tutelle de la FAO. Officiellement inaugurée en 1952, la Bibliothèque de la FAO fut dédiée à Lubin, «en hommage à sa clairvoyance, à son esprit d’initiative et à sa contribution exceptionnelle […] à la coopération internationale dans le domaine de l’agriculture».

Le présent ouvrage dévoile au grand jour les inestimables collections de la bibliothèque, parmi lesquelles figurent le legs du Marquis Raffaele Cappelli, deuxième président de l’IIA, des atlas, des revues, des annuaires et même un exemplaire de Cosmos, du célèbre géographe et naturaliste Alexander von Humboldt, provenant de la collection du Centre international de sylviculture. Des photographies et des images tirées d’archives accompagnent le texte et font découvrir aux lecteurs des pièces rares, telles que des incunables ou de sublimes illustrations dessinées à la main.

Quel est le rôle de la Bibliothèque David Lubin aujourd’hui? Engagée dès les années 1970 sur la voie de la numérisation, elle offre un accès aux technologies et apporte un soutien technique aux bibliothèques de plus de 90 pays en développement, par le biais des bureaux décentralisés de l’Organisation. Comme le révèle le livre, elle continue de relever le défi du numérique, et conserve son rôle central dans la diffusion du savoir.

Liens

L’Histoire de la Bibliothèque de la FAO – 65e anniversaire 1952-2017

Bibliothèque David Lubin

Centre international de sylviculture