Solutions tirées des connexions


10 éléments de l’agroécologie qui peuvent nous guider vers des systèmes alimentaires durables

L’agroécologie est un concept et une pratique visant à gérer et à stimuler les processus écologiques de la nature en vue d’améliorer la productivité. C’est à la fois une science et une réponse sociale. ©FAO

Produire plus avec moins. Il s’agit du défi et du mantra de notre avenir. Nous serons beaucoup plus nombreux dans les années à venir, la population mondiale devrait passer de 7,6 milliards à 9,8 milliards de personnes en 2050. Or, aux taux d‘utilisation actuels, il y aura moins d’eau douce, moins de terres arables, moins de terres disponibles pour l’agriculture ou de mers propres et riches en produits halieutiques pour les pêches. Cela remet en question notre façon de faire les choses et nous pousse à trouver des solutions pour le futur.

Ces solutions n’impliquent pas nécessairement des machines de pointe ou des processus coûteux de refonte des systèmes. En effet, certaines des solutions les plus prometteuses sont issues de la connexion entre la nature et les agriculteurs, en particulier les agriculteurs familiaux. Tirer parti des atouts de la nature en associant les sciences modernes et les connaissances traditionnelles et autochtones des agriculteurs et des producteurs de denrées alimentaires fait partie de l’idée qui sous-tend l’agroécologie. 

L’agroécologie est à la fois le concept et la pratique qui vise à gérer et à stimuler les processus écologiques de la nature en vue d’améliorer la productivité et d’éviter aux agriculteurs d’être confrontés à certains problèmes agricoles, tels que les infestations, les maladies parasitaires ou la dégradation des ressources. En se concentrant sur les plantes, les animaux, les êtres humains, l'environnement et le système comme un tout, l’agroécologie est une science et une réponse sociale, qui met en lien les connaissances et les pratiques des agriculteurs et des producteurs d'aliments provenant de tous les coins du globe. L’agroécologie consiste plus particulièrement à garantir que nos systèmes alimentaires – la manière dont les aliments sont cultivés, vendus, commercialisés et consommés – seront rendus plus équitables et plus durables dans le futur.

Les 10 éléments de l'agroécologie peuvent favoriser la transition vers des systèmes alimentaires et agricoles durables. Ces éléments interconnectés et interdépendants sont les suivants:

1. Diversité – Grâce aux systèmes de production agricole variés tels que l’agroforesterie (incorporer des arbres dans les systèmes agricoles) ou les polycultures (une grande variété de cultures dans le même espace), l’agroécologie contribue à toute une gamme d’avantages productifs, socioéconomiques, nutritionnels et environnementaux.

2. Création conjointe et partage de connaissances – L’agroécologie dépend des connaissances qui sont spécifiques à chaque contexte. Les connaissances jouent un rôle central dans le processus de développement et de mise en œuvre d’innovations agroécologiques visant à relever les défis auxquels sont confrontés les systèmes alimentaires. L’agroécologie, par le biais du processus de création conjointe, associe les données scientifiques mondiales aux connaissances traditionnelles, autochtones, pratiques et locales des producteurs de denrées alimentaires.

L’agroécologie associe les données scientifiques mondiales aux connaissances traditionnelles, autochtones, pratiques et locales des producteurs de denrées alimentaires Gauche: ©FAO/Riccardo Gangale; Droite: ©FAO/Giulio Napolitano

3. Synergies – Lors de la conception d'un système agricole, tous les aspects du système, tels que les cultures, les animaux, les arbres, les sols et même la participation communautaire, doivent être pris en considération. Créer des synergies entre les différents éléments d’un système contribue à mieux les faire fonctionner, ce qui améliore la fertilité des sols, favorise la régulation naturelle des ravageurs et augmente la productivité agricole.

4. Efficience – L’efficience commence par le non gaspillage des ressources. En utilisant de manière plus efficace les intrants dans l’agriculture (tels que les semences, le sol, l’énergie, les nutriments), l’agroécologie utilise très peu de ressources externes et limite ainsi les coûts et les impacts négatifs sur l’environnement. Cela permet d'économiser des ressources précieuses comme l'eau, de protéger la biodiversité et même de réduire les coûts de production. 

5. Recyclage – La nature réutilise ce qu‘elle produit. En imitant les écosystèmes naturels, les pratiques agroécologiques appuient les processus biologiques qui favorisent le recyclage des éléments nutritifs, de la biomasse et de l’eau au sein des systèmes de production. Ce processus de recyclage peut être renforcé par certaines actions, comme l'introduction des animaux d'élevage et l'utilisation de fumier comme engrais; cependant, le recyclage à tous les niveaux est essentiel si l'on veut parvenir à des systèmes autonomes et autocorrectifs.

6. Résilience – Du fait qu’ils renforcent la résilience écologique et socio-économique, les systèmes agroécologiques sont plus à même de se relever des désastres tels que la sécheresse, les inondations ou les ouragans, et de résister aux attaques de ravageurs et de maladie. La diversification permet de réduire la vulnérabilité des producteurs dans le cas où la production d’une culture ou d’une denrée unique échouerait. Réduire la dépendance à l'égard des intrants externes augmente l'autonomie des producteurs et réduit leur vulnérabilité aux risques économiques.

7. Valeurs humaines et sociales – L’agroécologie met avant tout l'accent sur les valeurs humaines et sociales, telles que la dignité, l'équité, l'inclusion et la justice, qui contribuent toutes à des moyens de subsistance durables. Elle met les aspirations et les besoins de ceux qui produisent, distribuent et consomment des denrées alimentaires au cœur des systèmes alimentaires. L’agroécologie s’efforce de remédier aux inégalités en créant des débouchés pour les femmes et les jeunes.

8. Culture et traditions alimentaires – L’agriculture fait partie du Patrimoine de l'humanité, les traditions alimentaires jouant un rôle central dans la société. Toutefois, dans de nombreux endroits, il y a une disjonction entre les habitudes alimentaires et la culture. Cela a contribué à créer une situation où la faim et l'obésité coexistent. L’agroécologie joue un rôle important en conciliant tradition et habitudes alimentaires modernes, en les rapprochant d'une manière harmonieuse de façon à favoriser des aliments locaux et saisonniers et des régimes sains, diversifiés et culturellement appropriés qui offrent une bonne nutrition tout en réduisant l'empreinte carbone de l'industrie alimentaire et en protégeant les écosystèmes.

L’agroécologie peut nous aider dans la transition vers des systèmes alimentaires et agricoles durables. ©FAO

9. Gouvernance responsable – Des mécanismes de gouvernance transparents, responsables et inclusifs à différentes échelles sont nécessaires pour créer des environnements propices qui appuient les producteurs dans la transformation de leurs systèmes. Un accès équitable à la terre et aux ressources s’avère essentiel non seulement pour garantir la justice sociale, mais également pour encourager les investissements à long terme dans la durabilité.

10. Économie circulaire et solidarité – Les solutions locales sont au cœur de l'agroécologie. Il s’agit notamment d’apporter un soutien aux économies et aux marchés locaux qui offrent des moyens de subsistance durables aux membres de leur communauté. L’agroécologie s’efforce de raccourcir les circuits alimentaires en diminuant le nombre d'intermédiaires, de sorte à accroître les revenus des producteurs de denrées alimentaires tout en assurant des prix équitables pour les consommateurs.

Bien que l'agroécologie repose sur de nombreux éléments, l'inter-connectivité est l'un de ses principes fondamentaux. Lorsque l’un des éléments n’est pas en place, le système se détériore. Produire plus avec moins signifie faire une meilleure utilisation de ce dont nous disposons, c’est ce qu’encourage l'agroécologie pour parvenir à un monde #FaimZéro.


Pour en savoir plus: