Innover pour notre avenir alimentaire et pour l’agriculture


Comment les innovations peuvent aider à réduire à zéro le nombre de personnes qui souffrent de la faim

Au Salvador, un groupe d'agriculteurs utilise des serres en bois peu coûteuses pour remédier au manque de terre et d'eau. Ici, les agriculteurs cultivent des tomates, des poivrons et des concombres à la verticale pour utiliser de façon efficace l'espace disponible et permettre une récolte toute l'année. ©Boris Corpeño

Les agriculteurs ne sont pas seulement ceux qui produisent les aliments que nous consommons, ils sont aussi les gardiens de nos ressources naturelles : les sols, l’eau, la biodiversité et semences. Ils sont également des innovateurs. Depuis le début de l’histoire de l’agriculture, ils ont dû changer, s’adapter et créer de nouvelles méthodes de travail de la terre, gérer des terrains difficiles, affronter des extrêmes climatiques et des phénomènes météo. Ils ont réussi car leur survie et leurs moyens de subsistance dépendaient de leur travail.

Les exploitations familiales représentent 90% des fermes dans le monde et produisent plus de 80% de la nourriture mondiale. Ces agriculteurs familiaux exploitent environ 75% des terres agricoles dans le monde. Pourtant, paradoxalement, ils sont souvent pauvres et vivent dans l'insécurité alimentaire.

Reconnaître la réussite de certaines de leurs innovations et les aider à les diffuser auprès d’autres agriculteurs est vital pour notre avenir, tant pour l’alimentation que pour l’agriculture. Nous devons encore intensifier les innovations dans l'agriculture pour pouvoir nourrir une population croissante et de plus en plus urbanisée.

L’innovation n’est pas que de bonnes idées et elle bien plus que de la technologie. En termes simples, l’innovation est le processus par lequel des individus ou des organisations utilisent pour la première fois des produits, des processus ou des méthodes d’organisation nouveaux ou existants. L'innovation dans l'agriculture touche toutes les dimensions du cycle de production tout au long de la chaîne de valeur - de la production agricole, forestière, halieutique ou d'élevage à la gestion des intrants et des ressources jusqu'à l'accès au marché.

Voici cinq exemples de la façon dont l’innovation transforme l’agriculture dans le monde :

1. En République dominicaine, la technique de l’insecte stérile (SIT) a été appliquée pour éradiquer la présence de la mouche méditerranéenne dans les fruits. En 2015, l’apparition de ce ravageur a obligé le pays à interdire immédiatement ses exportations de fruits et de légumes, menaçant ainsi gravement la deuxième source de revenus du pays. La SIT est une technique innovante dans laquelle les insectes mâles sont stérilisés en laboratoire. Lorsqu'ils sont relâchés dans la nature, ils s'accouplent avec les femelles mais ils n’ont plus de progéniture. Au fil du temps, la population d’insectes diminue considérablement. En 2017, la population de mouches méditerranéennes des fruits a été officiellement éradiquée. La SIT est l’une des méthodes de lutte les plus respectueuses de l’environnement, car elle ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques sur l’habitat natal de l’insecte.

2. En Tanzanie, où beaucoup de ruraux ont des difficultés à gagner un revenu durable, les agriculteurs trouvent de nouvelles utilisations à l'arbre Allanblackia, une espèce locale, car l’huile issue de ses graines est riche en nutriments. En utilisant cette huile, les agriculteurs ont mis au point de nouveaux produits, tels que des crèmes et des lotions pour la peau, dont le prix est intéressant sur le marché et qui ont attiré des consommateurs à l’étranger. Les chaînes d'approvisionnement naissantes dans le pays contribuent à réduire la pauvreté et à préserver la biodiversité, tout en donnant aux agriculteurs locaux la possibilité d'augmenter leurs revenus grâce à l'accès aux marchés internationaux.

À gauche : Les jeunes agripreneurs de l'IITA au Nigéria utilisent un fumoir mécanisé pour vendre du poisson-chat frais à un prix plus élevé. ©IITA
A droite : Avec le système eLocust3, la FAO surveille et prévoit les menaces éventuelles pesant sur la production alimentaire en Érythrée. L'outil utilise les observations de terrain effectuées lors des relevés et transmet les données au Centre national de lutte anti-acridienne en temps réel par satellite. ©FAO/Keith Cressman

3. En Inde, le gouvernement de l'État de Telangana a mis en place un nouveau régime d'assurance appelé Rythu Bandhu. Ce programme accorde aux agriculteurs de l’État 4 000 roupies (55 dollarS EU) par acre et par saison pour soutenir les investissements agricoles et acheter des intrants agricoles. Le personnel de Rythu Bandhu supervise la distribution des fonds, collecte des données sur les utilisations et les résultats des subventions et développe des relations étroites avec les agriculteurs afin de garantir le succès de la planification des cultures. Ce système permet aux agriculteurs de sortir du cercle vicieux de la dette et de la pauvreté et de mettre en place des initiatives agricoles durables et lucratives.

4. À l'échelle mondiale, une application mobile appelée eLocust3 est utilisée pour surveiller et détecter rapidement l'une des espèces de ravageurs migrateurs les plus dangereux au monde, le criquet pèlerin. L'application utilise les dernières avancées des technologies de l'information, de la communication et des satellites pour mettre en place un système unifié de surveillance et d'alerte rapide. Il a largement contribué à la réduction de la durée, de la gravité et de la fréquence des invasions dévastatrices de criquets pèlerins en Afrique et en Asie.

5. Un autre exemple est une plateforme d'intelligence artificielle, Agripredict, créée par une société en Zambie, également lauréate du concours 2018 #HackAgainstHunger au Rwanda. Elle utilise une simple photo d'un téléphone pour détecter la présence de parasites ou de maladies. Elle peut également prévoir la probabilité d'invasions d'organismes nuisibles - tels que la chenille légionnaire d'automne - et prévoir les épisodes météorologiques défavorables tels que la sécheresse, les inondations et les vagues de froids.

La FAO et ses partenaires utilisent des drones pour détecter les zones où les systèmes agricoles sont particulièrement exposés aux catastrophes naturelles. ©Knoell Marketing/Unsplash

Innover pour un monde #FaimZéro

Chaque année, nous sollicitons de plus en plus les ressources naturelles. Le nombre de personnes qui souffrent de la faim augmente et la population mondiale croît. Dans ce contexte, l'innovation dans l'agriculture est essentielle pour aider les exploitants familiaux à mieux utiliser les ressources et avec plus d’efficacité.

La FAO organise un Symposium international sur l’innovation agricole au service des agriculteurs familiaux afin de lancer des actions collectives et de mieux comprendre ce qui est nécessaire pour soutenir l'innovation. Le symposium aidera les parties prenantes et les décideurs à nouer de nouveaux partenariats, à échanger leurs connaissances et à trouver les moyens de renforcer les innovations agricoles.

Nous devons agir collectivement pour éliminer les contraintes (technologiques, sociales, organisationnelles, politiques ou autres) qui empêchent les agriculteurs familiaux d’innover, tout en encourageant l’échange de bonnes pratiques agricoles, de produits et d’outils. L'innovation est l'un de nos meilleurs outils pour créer un monde #FaimZéro.


En savoir plus

 

9. Industry, innovation and infrastructure