Personne n'aime les étiquettes… à moins qu'il s'agisse de nourriture


Six façons dont l'étiquetage des denrées alimentaires vous permet d’être plus fort

Avec le commerce international, le consommateur ne sait plus ce qu’il mange ni d’où vient sa nourriture. Un étiquetage fiable des denrées alimentaires permet de combler cette lacune. @Shutterstock/Shablon

Vous avez pris la résolution d'être en bonne santé. Au magasin, vous choisissez toujours le meilleur de deux produits en apparence équivalents. Mais alors quoi? Comment choisissez-vous? En lisant l'étiquette bien sûr!

Nous le prenons pour acquis, mais en fait l’étiquetage des denrées alimentaires revêt une importance capitale pour notre santé et notre bien-être. Il garantit que les aliments sont bien ceux que l’on croit et que les produits sont aussi nutritifs que ce que l'on a imaginé. Il nous renseigne sur les ingrédients et sur les nutriments.

Avec l'intensification du commerce international, il est de plus en plus difficile pour le consommateur de connaître l'identité des producteurs de denrées alimentaires et la provenance de celles-ci. Un étiquetage alimentaire fiable aide à combler cette lacune. La FAO et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) travaillent ensemble, par l'intermédiaire de la Commission du Codex Alimentarius, à l'établissement de normes mondiales pour l'étiquetage des denrées alimentaires. Les pays doivent respecter ces normes d'étiquetage des denrées, en particulier pour les produits qui vont être vendus sur le marché mondial.

Voici 6 choses que l'étiquetage des denrées alimentaires permet :

1- Rester en bonne santé – L'étiquetage permet de connaître la composition de ce que l'on mange : vitamines, minéraux, calories, graisses, etc. Cette information est essentielle pour garantir que l'on mange les bons aliments. Grâce à l'étiquetage des denrées, il est possible de surveiller sa consommation en micronutriments pour éviter les carences, en particulier les plus courantes, à savoir celles en fer et en vitamine D. Il permet aussi de surveiller son poids en indiquant la quantité de calories et de graisses saturées d'un produit. Il permet de limiter sa consommation en sucre et en sel et assure un régime alimentaire équilibré. Tout ceci peut aider à prévenir des maladies telles que le diabète et certains types de pathologies cardiaques.

2- Se protéger - Chaque année, plus de 600 millions de personnes tombent malades et 420 000 personnes meurent après avoir mangé des aliments contaminés par des bactéries, des virus, des parasites, des toxines et des produits chimiques. Or, les étiquettes fournissent des avertissements et des informations importantes sur les différentes manières d'utiliser un produit (instructions de stockage et de cuisson par exemple), nécessaires pour garantir la sécurité des aliments.

La FAO et l’OMS, par l’intermédiaire de la Commission du Codex Alimentarius, ont défini les normes mondiales en matière d’étiquetage des denrées alimentaires. Les pays doivent respecter ces normes, en particulier pour les produits qui vont être vendus sur le marché mondial. À gauche : ©FAO/J. Belgrave ; à droite : @Shutterstock/Ekaterina Minaeva

3- Eviter d'acheter des produits de contrefaçon - La prévention de la fraude est l'un des principaux objectifs de l'étiquetage des denrées alimentaires. Un étiquetage alimentaire garanti au niveau international permet d'éviter que les vendeurs n'induisent délibérément en erreur les consommateurs, en falsifiant les emballages. Lorsque vous achetez du chocolat, vous voulez être sûr qu'il s'agit bien de chocolat et idem quand vous achetez du poisson.

4- Détecter les ingrédients susceptibles de provoquer des réactions alimentaires - Les réactions alimentaires concernent 10 à 25% de la population dans les pays développés. Les aliments allergènes les plus courants sont : les arachides, le soja, le lait, les œufs, le poisson, les crustacés, le blé et les noix. Or, si vous ne connaissiez pas les ingrédients d'un produit, vous pourriez par erreur manger quelque chose qui pourrait provoquer une allergie, dont certaines sont très graves. L'étiquetage des denrées alimentaires permet de savoir quels produits sont à éviter.

5- Réduire le gaspillage alimentaire – L'étiquetage des denrées alimentaires (quand il est lu correctement!) permet d'éviter de jeter de la nourriture qui est encore bonne. La date qui se trouve sur les étiquettes permet de savoir jusqu'à quand un produit peut être consommé sans danger. Cela permet d'éviter de tomber malade à cause d'un repas périmé. Mais il ne faut pas confondre les dates de péremption et celles d'utilisation optimale, au risque d'entraîner du gaspillage alimentaire. Au sein de l'Union européenne, environ 10% des déchets alimentaires gaspillés sont en effet liés à cette confusion sur les dates. La sensibilisation des consommateurs et des acteurs de la chaîne d'approvisionnement à ce sujet peut aider à prévenir le gaspillage alimentaire. Cela permet aussi de conserver l'intérêt premier de l'apposition de la date sur le produit, à savoir garantir la salubrité des aliments.

L'étiquetage des denrées alimentaires permet de connaître la composition de ce que nous mangeons. Cette information est fondamentale pour garantir que nous consommons des produits bons pour notre santé. ©FAO/Alessia Pierdomenico

6- Soutenir les producteurs locaux  - Certaines étiquettes indiquent l’origine des produits, telles que le café colombien (Colombie), le fromage Manchego (Espagne), le thé Darjeeling (Inde) ou le café Kona (États-Unis). Cela peut attirer l’attention du client et donner plus de valeur au produit et donc au producteur. Les consommateurs ont tendance à lier les produits alimentaires locaux et typiques à un endroit spécifique et à attribuer des caractéristiques - telles que le goût et la qualité - à des emplacements géographiques. Une étude menée par la BERD et la FAO a permis de constater que les prix de neuf produits portant des étiquettes d'indication géographique étaient plus élevés, avec une valeur ajoutée variant entre 20 et 50%. Aujourd'hui, les consommateurs associent de plus en plus la qualité à des origines géographiques et à des traditions.

Il est facile de passer à côté des étiquettes des denrées alimentaires lorsque vous cherchez votre produit ou votre encas préféré. Elles se trouvent en effet au milieu de nombreux autres textes, ennuyeux en apparence et qui vous sollicitent inlassablement. Pourtant, l’information, c’est le pouvoir. Et ce pouvoir peut vous aider à prendre le contrôle de votre propre santé. Vous n'aimeriez peut-être pas être qualifié de «dingo de la santé» ou « d’addict de la malbouffe». En revanche, vous voulez à tout prix que vos tomates s’appellent tomates et que les cacahuètes s’appellent cacahuètes! Nous luttons pour un monde dans lequel il y a de la nourriture pour tout le monde, à condition qu’il s’agisse d’une nourriture saine. Sans cette base essentielle, nous ne pouvons pas construire un monde #FaimZéro.


En savoir plus