Mettons fin à l’érosion des sols pour assurer l’avenir de la sécurité alimentaire


5 raisons pour lesquelles nous devons protéger nos sols

L'une des principales menaces qui pèsent sur les sols est l'érosion, qui affecte la production de jusqu'à 95% des aliments que nous consommons. ©Carey Marks/University of Plymouth

L'un des éléments clés d'un avenir #FaimZéro est le sol qui se trouve sous nos pieds. Bien qu’il paraisse ne pas être grand-chose, le sol est en fait rempli d'eau, d'éléments nutritifs et de micro-organismes essentiels à la croissance de nos aliments. Cependant, le sol est une ressource limitée. La restauration de quelques centimètres de sol peut prendre jusqu'à 1 000 ans. Par conséquent, si nous voulons assurer la sécurité alimentaire et une meilleure nutrition à l'avenir, nous devons dès à présent prendre soin de notre sol.

Et si on vous disait que l'équivalent d'un terrain de football s’érode toutes les cinq secondes? Vous trouveriez ça choquant, n’est-ce pas? On peut dire - sans crainte de se tromper - que l’érosion est l'une des principales menaces qui pèsent sur les sols et sur la sécurité alimentaire. Il s’agit de l’élimination de la couche arable par l’eau, le vent ou des activités agricoles non durables telles que le travail intensif du sol. Une partie de l'érosion des sols est naturelle et se produit dans toutes les conditions climatiques et sur tous les continents. Mais une grande partie de ce phénomène est due à des activités humaines non durables - telles que le surpâturage, l'agriculture intensive et la déforestation - qui peuvent multiplier par 1 000 le taux d'érosion des sols.

L'accélération de l'érosion des sols peut avoir des conséquences désastreuses pour nous tous. Si nous n'agissons pas maintenant, plus de 90% des sols de la surface de la terre pourraient se dégrader d'ici à 2050.

Voici cinq façons dont l'érosion des sols menace notre sécurité alimentaire et la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) : 

1. L'érosion du sol inhibe notre capacité à produire des aliments nutritifs.

En diminuant les éléments nutritifs disponibles pour les plantes ainsi que l'espace dont elles disposent pour s'enraciner, l'érosion du sol peut réduire le rendement des cultures jusqu'à 50%. De plus, les cultures qui poussent ont tendance à être de moins bonne qualité : difformes, plus petites et moins nutritives. Ces produits de mauvaise qualité ont des conséquences non seulement sur les agriculteurs qui tentent de les vendre, mais aussi sur les personnes vont consommer moins de nutriments en les mangeant.

L'érosion des sols peut augmenter la fréquence et l'intensité des catastrophes naturelles comme les glissements de terrain et les inondations. ©Carey Marks/University of Plymouth

2. L'érosion des sols entraîne la dégradation des écosystèmes.

L'érosion du sol est l’élimination de la couche arable, soit la couche supérieure la plus fertile du sol. Cela provoque le dépôt de minéraux et d'éléments nutritifs ailleurs que dans le sol, dégradant souvent les écosystèmes traditionnels. De plus, les sédiments déposés peuvent s'accumuler dans les réservoirs ou obstruer les cours d'eau, privant ainsi les populations des ressources et de l'énergie qu'ils fournissent.

3. L'érosion des sols affecte l'approvisionnement en eau.

Le sol capte, stock et filtre l'eau. Ainsi, lorsque le sol s'érode, moins d'eau peut s'y déplacer. Par conséquent, la qualité de l'eau potable dans les plaines peut diminuer, car elle n’a pas été filtrée en amont par le sol de façon appropriée. De plus, avec moins de sol pour absorber les fortes pluies, les inondations peuvent devenir plus fréquentes et plus intenses.

4. L'érosion des sols endommage les infrastructures urbaines.

Lorsque le sol n'est pas retenu par les racines des plantes, il peut être facilement déplacé par le vent ou l'eau. Par conséquent, un sol meuble et érodé peut aggraver les inondations, les glissements de terrain et les tempêtes. Non seulement ces catastrophes naturelles dévastent les exploitations agricoles, mais elles peuvent aussi nuire aux infrastructures urbaines qui fournissent des services essentiels aux citadins.

5. L'érosion des sols contribue à la pauvreté et peut conduire à la migration.

Plus de 68 millions de personnes dans le monde ont été déplacées de chez elles, dont beaucoup pour des raisons liées au climat. L'érosion des sols ne fait qu'exacerber les effets du changement climatique : avec moins de sols, les écosystèmes ont moins de résilience pour s'adapter aux nouveaux modèles de température et de précipitations. L'appauvrissement des sols aggravant les effets des phénomènes météorologiques, les moyens d'existence des populations sont de plus en plus affectés et de plus en plus de personnes peuvent être contraintes de s’installer ailleurs.

La lutte contre l'érosion des sols sera la clé d'un avenir #FaimZéro et de la réalisation du Programme 2030. ©Freedomz/shutterstock.com

Cependant, il y a une bonne nouvelle : dans certaines régios du monde, les taux d'érosion des sols ont baissé au cours des dernières décennies. En fait, l'érosion peut être considérablement réduite dans presque toutes les situations grâce à des pratiques de gestion durable des sols telles que la construction de terrasses ou en faisant pousser des cultures de couverture qui protègent la surface du sol. En travaillant ensemble, les agriculteurs, les scientifiques et les décideurs peuvent créer des stratégies et des programmes pour lutter contre l'érosion des sols.

Comme 95% de notre nourriture provient du sol, il est impératif d'enrayer l'érosion des sols. Notre capacité à atteindre les ODD et à assurer un avenir #FaimZéro en dépend.


Pour en savoir plus :

2. Zero hunger, 12. Responsible consumption and production, 15. Life on land