Appel à tous les gourmets: cet article est pour vous !


Soyez voyageurs dans vos goûts, locaux dans vos choix !

La gastronomie est une expression culturelle de la diversité naturelle et culturelle du monde. Le 18 juin, nous célébrons la Journée de la gastronomie durable. C’est l’occasion de découvrir que chacun a un rôle à jouer en faisant des choix durables en matière d'alimentation saine et de sécurité alimentaire. @Chompoo Suriyo/ shutterstock.com

Chaque année, le 18 juin marque la Journée de la gastronomie durable. Cela soulève plusieurs questions : 1) Qu’est-ce que la gastronomie durable ? 2) Pourquoi lui consacrer une journée spéciale ? Et 3) En quoi suis-je concerné ?

Qu’est-ce que la gastronomie durable ? 

La gastronomie est parfois appelée « l’art de la table ». Cela peut aussi faire référence à un style de cuisine d'une région particulière. En d'autres termes, la gastronomie se réfère donc souvent à la nourriture et à la cuisine locales. La durabilité est l'idée que quelque chose (par exemple l'agriculture, la pêche ou même la préparation des aliments) est fait d'une manière qui ne gaspille pas nos ressources naturelles et peut être poursuivi dans le futur sans nuire à notre environnement ou à notre santé.

La gastronomie durable, par conséquent, est une cuisine qui tient compte de la provenance des ingrédients, de la façon dont les aliments sont cultivés et dont ils arrivent sur nos marchés et éventuellement dans nos assiettes.

Pourquoi une “journée” spéciale ?

Parce que manger des aliments locaux produits de manière durable c’est à la fois bon pour les moyens d’existence, pour l’environnement et pour les économies. D’ici à 2050, le monde aura plus de 9 milliards de bouches à nourrir. Pourtant, 1/3 de toute la nourriture produite est perdu ou gaspillé. Aujourd’hui, nous utilisons nos océans, nos forêts et nos sols d’une façon majoritairement non durable. En tant que producteurs, nous devons être plus attentifs à nos modes d’utilisation de nos ressources naturelles et, en tant que consommateurs, nous devons être plus sélectifs dans le choix de nos aliments.

En choisissant des aliments cultivés localement et en mangeant des produits de saison, vous pouvez aider à modifier les habitudes d'achat des entreprises locales, comme les restaurants et les hôtels, et soutenir les pêcheurs et les agriculteurs de la région. A gauche: ©Curioso/Shutterstock.com ; A droite: ©Fundación CoMunidad/Alberto Pascual

La consommation de produits locaux contribue à stimuler l'économie d'une région, à soutenir ses agriculteurs et à réduire les gaz à effet de serre et les ressources utilisées pour le transport des aliments. En achetant des aliments produits localement, vous allez créer une demande et par conséquent aider les agriculteurs à conserver leurs moyens d’existence. 

En quoi cela me concerne ?

La plupart d'entre nous se soucient de la nourriture. Certains d'entre nous se soucient VRAIMENT de la nourriture (Nous sommes en train de vous parler à vous, les gourmets !). Prendre soin de nos aliments et de nos marchés locaux signifie que nous pouvons aider à préserver nos racines culinaires : les cultures et les recettes traditionnelles, et les cultures dont proviennent ces cuisines. Cela signifie que nous sommes conscients des ressources qui ont été utilisées pour cultiver les aliments que nous aimons et que nous contribuons à faire vivre les traditions culinaires.

Alors que les taux de surpoids et d'obésité explosent dans le monde entier, il est d'autant plus important de veiller à ce que des régimes alimentaires sains et durables soient disponibles et abordables pour tous. ©FAO/Sebastián Villar

En choisissant les aliments produits localement et en mangeant ce qui est de saison, nous pouvons aider à changer la façon d’acheter des entreprises locales, comme les restaurants et les hôtels, et soutenir les pêcheurs et les agriculteurs de la région. Nous pouvons aussi ouvrir nos régimes alimentaires à d’autres cultures traditionnelles, comme le quinoa ou le figuier de Barbarie, qui sont riches en vitamines et en minéraux.

Que puis-je faire?

1. Soutenir les agriculteurs : acheter des aliments sur les marchés locaux. En vous fournissant auprès de petits producteurs ou d’exploitants familiaux, vous soutiendrez leurs moyens d’existence et vous renforcerez les communautés.

2. Essayer des aliments locaux quand vous voyagez : qu’il s’agisse de goûter des types de poissons dont vous n’avez jamais entendu parler ou des fruits que vous n’avez jamais vus, manger des produits locaux vous aidera à mieux comprendre la culture d’un lieu et à soutenir les économies locales.

3. Contribuer à faire vivre les traditions culinaires ! Les traditions culinaires sont par nature durables et nous rappellent nos racines ancestrales. Essayez de cuisiner des recettes à base de légumineuses ou d’ingrédients natifs de votre région. Les légumineuses sont faciles à cultiver et très nutritives.

4. Éviter le gaspillage alimentaire : quand vous faites la cuisine, et après les repas, veillez à utiliser parcimonieusement tous vos ingrédients et gardez les restes. Soyez attentifs aux tailles des portions et aux dates d’expiration et réutilisez les restes, c’est l’un des moyens les plus faciles d’économiser et de préserver les ressources naturelles.

Alors que les taux de surpoids et d'obésité explosent dans le monde entier, il est d'autant plus important de veiller à ce que des régimes alimentaires sains et durables soient disponibles et abordables pour tous. Nous pouvons tous agir pour parvenir à une alimentation saine et à la #FaimZéro d'ici à 2030.

*Cet article est une version actualisée de l’article publié le 28 juin 2017.


En savoir plus

 

2. Zero hunger, 3. Good health and well-being, 12. Responsible consumption and production