Page tools
codexalimentarius > Thèmes > Contaminants

 Contaminants

Les contaminants sont des substances qui n'ont pas été ajoutées intentionnellement aux aliments. Diverses substances sont susceptibles de pénétrer dans les aliments à tous les stades de la filière alimentaire, de la production primaire jusqu'à la distribution, en passant par les processus de transformation, la manipulation et l'entreposage. Les contaminants peuvent aussi provenir de l'environnement. La présence de ces substances dans les aliments doit faire l'objet d'un contrôle rigoureux afin d'éviter toute contamination ayant une incidence sur leur qualité ou les rendant nocifs.

Rôle du Codex dans le domaine des contaminants

La limite maximale Codex (LM) pour un contaminant présent dans un produit destiné à l'alimentation humaine ou animale est la concentration maximale de cette substance recommandée par la Commission du Codex Alimentarius comme devant être légalement autorisée pour ce produit. Comme de nombreux contaminants apparaissent naturellement, il est impossible d'imposer une limite zéro s'agissant de leur présence dans les aliments. Afin de protéger la santé humaine, le Codex s'efforce de maintenir leur concentration aussi basse que possible, sur la base de données scientifiques rigoureuses.

Le Comité du Codex sur les contaminants dans les aliments (CCCF) fixe et approuve des limites maximales autorisées ou des teneurs indicatives pour les contaminants et les substances toxiques naturellement présentes dans l'alimentation humaine et animale. Il établit aussi des listes prioritaires de contaminants et de substances toxiques naturellement présentes aux fins de l'évaluation des risques par le Comité mixte FAO/OMS d’experts des additifs alimentaires (JECFA).(JECFA).

Le CCCF examine des méthodes d'analyse et d'échantillonnage applicables à la détermination des contaminants et des substances toxiques naturellement présentes dans l'alimentation humaine et animale, et élabore des normes ou des codes d'usages dans des domaines apparentés. Il examine aussi toute autre question relative aux contaminants et aux substances toxiques présentes naturellement dans l'alimentation humaine et animale que lui confie la Commission.

Textes connexes du Codex

Référence Titre Comité Dernière modification
EN
FR
ES
AR
ZH
RU
CODEX STAN 193-1995Norme générale pour les contaminants et les toxines présents dans les produits de consommation humaine et animaleCCCF2018
CODEX STAN 228-2001Méthodes d'analyse générales our les contaminantsCCMAS2004
CAC/RCP 49-2001Code d'usages concernant les mesures prises à la source pour réduire la contamination chimique des alimentsCCCF2001
CAC/RCP 77-2017Code d’usages pour la prévention et la réduction de la contamination par l’arsenic dans le rizCCCF2017
CAC/RCP 78-2017Code d’usages pour la prevention et la reduction de la contamination des epices par les mycotoxinesCCCF2017

Actualités

Understanding acrylamide

Earlier this week there were stories in the press that the UK Food Standards Agency is warning that overcooked starchy foods can contain acrylamide, a chemical liked to cancer. Risks during high temperature cooking Recent concern over the presence of acrylamide in food dates from 2002. Scientists reported that up to “mg/kg” quantities of acrylamide could be formed in carbohydrate-rich foods during high-temperature cooking, e.g. during frying, baking, roasting, toasting and grilling.  Acrylamide (or acrylic amide) is a chemical compound with the chemical [...]
30 January 2017
1 2

 Faits saillants

  • Les contaminants sont des substances qui n'ont pas été ajoutées de manière intentionnelle aux aliments.
  • Les contaminants peuvent pénétrer dans les aliments aux différentes étapes de leur production, conditionnement, transport ou entreposage. Ils peuvent aussi être le résultat d'une contamination environnementale.
  • Le Codex a fixé 17 limites maximales relatives à divers contaminants, notamment des mycotoxines (composés chimiques toxiques, produits par certains champignons), des métaux lourds (comme l'arsenic, le plomb et le mercure) et des radionucléides (par exemple dans l'eau de boisson)
  • Les limites maximales Codex permettent d'assurer que les aliments ne contiennent pas des contaminants à un niveau qui pourrait être dangereux pour la santé humaine.
  • Le JECFA se réunit deux fois par an afin d'évaluer la présence de contaminants dans les aliments.

Cinq clefs pour des aliments plus sûrs