FAO.org

Accueil > Thèmes > La pêche

La pêche

nems_image ©FAO

La pêche s’entend de la capture d’organismes aquatiques dans les eaux marines, côtières et continentales.

La pêche marine et continentale fournit à environ 820 millions de personnes des aliments nutritifs et des revenus, aux stades de la récolte, de la transformation, de la commercialisation et de la distribution. Elle fait aussi partie de l’identité culturelle traditionnelle de beaucoup de gens.

L’une des plus grandes menaces pour la durabilité des ressources halieutiques mondiales est la pêche illicite, non déclarée et non règlementée (INDNR).

Rôle de la FAO dans le domaine des pêches

La FAO reconnaît l’importance du poisson et des nombreux produits de la pêche pour:

  • La sécurité alimentaire et la nutrition.
  • La croissance économique, grâce à la production et au commerce du poisson.
  • La lutte contre la pauvreté et la création d’emplois dans les zones rurales.

La FAO fait figure de chef de file dans la définition des politiques internationales des pêches, notamment à travers son Comité des pêches et ses Sous-Comités du commerce du poisson et de l’aquaculture. En concertation avec un large éventail de partenaires, notamment des gouvernements, des organismes régionaux des pêches, des coopératives, des communautés de pêcheurs, etc., la FAO mène de nombreuses activités:

  • Mise en œuvre du Code de conduite pour une pêche responsable et de l’Approche écosystémique des pêches (AEP).
  • Compilation et publication de la base de données sur la production mondiale des pêches de capture, y compris sur les flottilles, les pêcheurs et le commerce.  
  • Réduction des impacts négatifs de la pêche sur l’environnement grâce à l’adoption de mesures de gestion communautaire et de nouvelles technologies.
  • Mise en œuvre des accords relatifs aux mesures du ressort de l’état du port et de l’état du pavillon, visant à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.
  • Fourniture d’une aide aux États Membres pour la préparation aux catastrophes, et d’une assistance aux communautés de pêcheurs touchées par des crises et des catastrophes naturelles.
  • Appui aux États Membres pour l’élaboration et la mise en œuvre de directives internationales dans le domaine des pêches, notamment sur: la gestion des captures accessoires et la réduction des rejets en mer; l’écoétiquetage et la traçabilité; la réduction des pertes et des gaspillages de poisson; et l’efficacité de la chaîne des approvisionnements.
  • Améliorer la compréhension des aspects socio-économiques des pêches, notamment de la dynamique de la chaîne de valeur et de l’accès aux marchés, de l’état des ressources halieutiques; des droits d’accès et d’utilisation; des conditions de travail décent et de la protection sociale; de la répartition équitable des revenus, de la rentabilité et de la création de valeur ajoutée.  
  • En collaboration étroite avec des organisations internationales telles que la CITES, la Convention sur les espèces migratrices, l’UICN, ainsi qu’avec des ONG, mise en œuvre des Plans d’action internationaux pour la réduction des captures accidentelles d'oiseaux de mer par les palangriersla conservation et la gestion des requins; la gestion des capacités de pêche, et la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non-réglementée.
  • Rehausser l’image des pêches en eaux intérieures, en raison de leur importance pour la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté.
  • Fournir une assistance pour la planification préalable des catastrophes et pour faire face aux effets du changement climatique aux niveaux national, régional et international, et venir en aide aux communautés de pêcheurs touchés par des catastrophes naturelles et des crises prolongées. 
  • Consciente de la contribution essentielle de la pêche artisanale à la réduction de la pauvreté et à la sécurité alimentaire, la FAO soutient le développement de cette filière, notamment avec l’élaboration des Directives d'application volontaire visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté.

Principaux produits de la FAO dans le secteur des pêches

  • Compilation de statistiques mondiales sur les captures, la flottille et l’emploi, ventilées par pays, et informations sur l’état des stocks et sur les caractéristiques bioécologiques des espèces aquatiques exploitées à des fins commerciales.
  • Compilation et diffusion de rapports sur les prix du poisson, d’études de marché et d’analyses des tendances à l’échelle mondiale.
  • Publications sur les pêches, donnant des informations d’actualité intéressant aussi bien les pays développés que les pays en développement. 
  • Publication d’études mondiales sur l’état des stocks et d’informations bioécologiques  sur les espèces aquatiques. 
  • Directives à l’intention des États Membres sur l’utilisation du savoir écologique local et des approches participatives de la gestion des pêches.
  • Normes relatives aux données et aux statistiques mondiales sur les pêches pour améliorer les échanges et l’intégration des données grâce à des partenariats avec des institutions régionales et nationales.