Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim

Avec le Plan d’action immédiate pour le renouveau de la FAO, l’Organisation adopte des mesures pour assurer un environnement interne propice à une gestion axée sur les résultats. Ce nouveau cadre de programmation, défini par rapport aux objectifs de haut niveau de l’Organisation, comprend sept Objectifs stratégiques, deux Objectifs fonctionnels et huit Fonctions essentielles.

Le travail du Département des pêches et de l’aquaculture est centré sur l’Objectif stratégique C «Gestion et utilisation durables des ressources halieutiques et aquacoles» qui englobe aussi bien des activités normatives que des activités opérationnelles respectivement mises en œuvre par le Siège et par les bureaux extérieurs.

Le Département mesure ses réalisations par rapport à six résultats de l’Organisation ayant pour bénéficiaires directs les États Membres de la FAO et les autres parties prenantes:

  • Résultat de l’Organisation C1 – La formulation des politiques et normes facilitant l’application du Code de conduite pour une pêche responsable et d’autres instruments internationaux est améliorée, ainsi que de la réaction aux nouveaux défis
  • Résultat de l’Organisation C2 – La gouvernance des pêches et de l’aquaculture est améliorée grâce à la mise en place ou au renforcement d’institutions nationales et régionales, y compris des organes régionaux des pêches
  • Résultat de l’Organisation C3 – Une gestion plus efficace des pêches de capture marines et continentales a amélioré l’état des ressources halieutiques et des écosystèmes et assuré leur utilisation durable
  • Résultat de l’Organisation C4 – Hausse de la production de poisson et produits de la pêche du fait du développement et de l’intensification durables de l’aquaculture
  • Résultat de l’Organisation C5 – Les opérations de pêche, notamment l’utilisation des navires et engins de pêche, sont devenues moins dangereuses, plus efficaces sur le plan technique et socioéconomique et plus respectueuses de l’environnement et des règles à tous les niveaux
  • Résultat de l’Organisation C6 – Utilisation post-capture et commerce plus responsables des produits de la pêche et de l’aquaculture, notamment conditions d’accès aux marchés plus prévisibles et harmonisées

Les résultats de l’Organisation reflètent les principales priorités liées à l’Objectif stratégique C, tel qu’approuvé par le Comité des pêches (COFI). Bien que le programme sur les pêches et l’aquaculture n’ait pas subi de changement majeur, le Comité des pêches a accordé une priorité accrue à un certain nombre d’activités durant l’exercice biennal 2010-11. Ces activités sont les suivantes: assistance technique à la mise en œuvre du Code de conduite pour une pêche responsable, en particulier pour les pêches artisanales; production aquacole, en particulier en Afrique; approche écosystémique de la gestion des pêches et de l’aquaculture; lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, y compris renforcement des capacités de suivi, de contrôle et de surveillance dans les pays en développement (SCS); aide aux pays en développement pour les activités post-capture et le commerce; et mise en œuvre de la stratégie d’optimisation des statistiques. Les efforts se poursuivent en vue d’améliorer le ciblage et l’établissement des priorités des travaux techniques au titre de l’Objectif stratégique C pour 2012-13.

Le Département des pêches et de l’aquaculture intensifie ses efforts pour contribuer à la plupart des Objectifs stratégiques de l’Organisation et aux deux Objectifs fonctionnels. En plus de l’Objectif stratégique C, il contribue déjà à d autres objectifs stratégiques, notamment: Objectifs stratégiques B («Accroissement de la production animale durable»), D («Amélioration de la qualité et de la sécurité sanitaire des aliments à tous les stades de la filière alimentaire»), F («Gestion durable des terres, des eaux et des ressources génétiques et meilleures réponses aux défis mondiaux liés à l’environnement ayant une incidence sur l’alimentation et l’agriculture»),H («Amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition») et I («Amélioration de la préparation et de la réaction aux menaces et aux situations d’urgence ayant une incidence sur l’alimentation et l’agriculture») ainsi qu’aux deux Objectifs fonctionnels, X («Collaboration efficace avec les États Membres et les parties prenantes ») et Y («Administration efficace et efficiente»).

 
Powered by FIGIS