Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
EnglishEspañolРусский
Les frontières et les noms et autres appellations qui figurent sur cette carte n’impliquent de la part de la FAO aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes pointillées sur les cartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir fait l’objet d’un accord définitif.

Partie 1 – Statistiques et principaux indicateurs

  1. Dossier de synthèse du pays
  2. Données géographiques génerales et indicateurs économiques
  3. Statistiques des pêches de la FAO

Le Profil (2019)

    Information supplémentaire

    1. Bases de données par sujet de la FAO
    2. Publications
    3. Archives des réunions et nouvelles

    Partie 1 – Statistiques et principaux indicateurs

    La Partie I du Profil sur les pêches et l’aquaculture été préparée en utilisant l’information la plus actualisée dans les dossiers de synthèse du/des pays et les programmes de statistiques disponible au moment de la publication. Le dossier de synthèse et les statistiques de la FAO sur les pêches fournis dans la Partie I peuvent avoir été préparés à différent moments, ce qui pourrait expliquer quelques incohérences.

    Dossier de synthèse du paysPrepared: May 2019

    Fisheries is important in Mali due to the existence of a large central delta area with substantial productivity. This flood zone consists of the Niger River, its main tributary Bani and many secondary tributaries, as well as a region of lakes. Each year, the delta becomes a complex network of lakes of 20 000 to 30 000 km2 with a capture production of 106200 tonnes in 2017. 149 535 people were reported in 2017 as engaged in full-time inland waters fishing, with 14% women. In 2016 an estimated 53 259 boats were all under 6 m length overall with only 2 662 unpowered boats.

    The fishing industry is one of the main socio-economic activities in Mali. The sector contributes nearly 4 percent of GDP (about 60 million USD).

    Aquaculture is underdeveloped and occupies a negligible place in the national economy, employing close 2 733 people with 3% women, according to 2017 figures. Aquaculture is essentially limited to subsistence fish farming of Nile tilapia and North African catfish, especially in ponds. Aquaculture production was about 3900 tonnes in 2017. There is potential to expand rice-fish culture in irrigated areas if fish fingerling production and supply to farmers is improved.

    Fish accounts for about 9 percent of the total domestic consumption of animal protein and fish consumption per capita was about 9.3 kg in 2017. Mali depends on imports to meet local demand. The country imported in 2017 an amount of USD 36.3 millions of fish products and exports amounted to USD 311 000.
     
    Données géographiques génerales et indicateurs économiques

    Statistiques principales

    Population-Estimations19.972millionsFAOSTAT. Donnée officielle, 2019
    GDP (current US$)17 163millionsBanque mondiale. 2018
    GDP per capita (current US$)899.66US$Banque mondiale. 2018
    Agriculture, forestry, and fishing, value added38.7% of GDPBanque mondiale. 2018

    Source: Profils de pays de la FAO

    Statistiques des pêches de la FAO
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :

    Mis à jour 2019Le Profil

    Ce profil fournit des statistiques et des indicateurs préparés par les programmes de statistiques de la FAO et aussi basés sur des sources nationales et autres valides au moment de la préparation


    Texte complet du Profil des pêches et de l’aquaculture disponible sur /fishery/docs/DOCUMENT/fcp/fr/FI_CP_ML.pdf

    Information supplémentaire

    Archives des réunions et nouvelles

     

     
    Powered by FIGIS