Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский
Les appellations employées et la présentation des données sur la carte vise uniquement à illustrer le propos et n'impliquent de la part de la FAO aucune prise de position quant au statut juridique ou constitutionnel des pays, territoires ou zones maritimes, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.

Part1Series1

  1. Dossier de synthèse du pays
  2. Données géographiques génerales et indicateurs économiques
  3. Statistiques des pêches de la FAO

Le Profil (2007)

    Information supplémentaire

    1. Bases de données par sujet de la FAO
    2. Publications
    3. Archives des réunions et nouvelles

    Part1Series1

    La Partie I du Profil sur les pêches et l’aquaculture été préparée en utilisant l’information la plus actualisée dans les dossiers de synthèse du/des pays et les programmes de statistiques disponible au moment de la publication. Le dossier de synthèse et les statistiques de la FAO sur les pêches fournis dans la Partie I peuvent avoir été préparés à différent moments, ce qui pourrait expliquer quelques incohérences.

    Dossier de synthèse du paysUpdated 09-2017

    La pêche au Niger s’effectue dans les cours d’eau (fleuve Niger et la Komadougou Yobé), les lacs (lac Tchad et lac de Madarounfa), les mares et quelques retenues artificielles. La superficie totale des plans d’eau varie de 70 000 à 400 000 ha, en fonction des conditions hydrologiques du moment.

    Ce phénomène explique en partie les fluctuations importantes de la production. Après une tendance à une baisse des captures jusqu’en 1988 puis une stabilisation autour de 3 300 tonnes jusqu’en 1996, la production a augmenté régulièrement pour atteindre une moyenne de 52 500 tonnes au cours de la période 2003-05, grâce à la remontée des eaux de la partie nigérienne du Lac Tchad. En 2016, la production de la pêche a été environ 35 000 tonnes.

    La pêche est essentiellement saisonnière et pratiquée par des agriculteurs pendant les périodes d’étiage. Il y avait plus de 60 000 pêcheurs à temps plein à la pêche d'eau douce et 26 pisciculteurs en 2015. Environ 700 pirogues de pêche ont été rapportées en 2009, sans plus de détails.

    En 2013, la consommation moyenne per capita était estimée à 2,7 kg, l’une des plus faibles en Afrique. Le pays dépend également des importations des produits de poisson pour satisfaire la demande locale. En 2015, les importations ont atteint 5,9 millions d’USD et les exportations 260 000 d’USD.

    Le secteur de la pêche contribue pour environ 1,6 pour cent au PIB en 2015. Il joue néanmoins un rôle socio-économique non négligeable pour la couverture des besoins en protéines animales des familles d’agriculteurs-pêcheurs et des consommateurs ruraux.

    Bien que l'aquaculture ait été introduite au Niger il y a trois décennies, la production est restée négligeable ; aux environ de 300 tonnes en 2015, principalement du le tilapia du Nil (200 tonnes) et du poisson-chat nord-africain (100 tonnes). L’aquaculture est essentiellement du type extensif.

    Principaux enjeux

    • De nombreuses mares possèdent des potentiels halieutiques souvent sous-exploités, compte tenu des difficultés d’accessibilité et de l’éloignement des centres de consommation.
    • La faiblesse du circuit de commercialisation, les habitudes alimentaires des populations et la cherté du produit limite la consommation de poisson.
    • D’une manière générale, le secteur est caractérisé par une offre fortement déficitaire et une demande contrariée par le faible niveau du pouvoir d’achat des consommateurs.
    • La lente marginalisation du secteur risque de se poursuivre si la politique et les plans de développement de la pêche et de l’aquaculture ne sont pas mis en œuvre effectivement (avec le soutien de projets de développement bien ciblés et une mise à jour du cadre juridique et réglementaire pour le secteur).


    Depuis le 10 décembre 1982 le Niger est partie à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (1982) mais ne l’a point ratifiée.
     
    Données géographiques génerales et indicateurs économiques

    Table 1 - General Geographic and Economic Data - République du Niger

    Source

    Étendue du plateau continental

    Pays enclavé

    -

    Longueur du littoral continental

    Pays enclavé

    -

    PIB de la pêche (2015)

    1.6% PIB National FAO/UN


    Statistiques principales

    Population-Estimations20.576millionsFAOSTAT. Donnée officielle, 2018
    GDP (current US$)8 120millionsBanque mondiale. 2017
    GDP per capita (current US$)378.06US$Banque mondiale. 2017
    Agriculture, forestry, and fishing, value added39.65% of GDPBanque mondiale. 2017

    Source: Profils de pays de la FAO

    Statistiques des pêches de la FAOTable 2 in this section is based on statistics prepared by the FAO Fishery Information, Data and Statistics Unit and disseminated in 2016. The charts are based on the same source but these are automatically updated every year with the most recent statistics.

    Table 2 – Fisheries statistics – République du Niger

    1980 1990 2000 2010 2012 2013 2014
    EMPLOYMENT (thousands) 7.09 11.90 19.00 41.02 60.02 60.02 60.02
    Aquaculture 0.02 0.02 0.02 0.02
    Capture 7.09 11.90 19.00 41.00 60.00 60.00 60.00
    Inland 7.09 11.90 19.00 41.00 60.00 60.00 60.00
    Marine
    FLEET(thousands boats)
    Source: FAO Fishery and Aquaculture Statistics
    1) Due to roundings total may not sum up


    Please Note:Fishery statistical data here presented exclude the production for marine mammals, crocodiles, corals, sponges, pearls, mother-of-pearl and aquatic plants.

    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :

    Mis à jour 2007Le Profil

    Ce profil fournit des statistiques et des indicateurs préparés par les programmes de statistiques de la FAO et aussi basés sur des sources nationales et autres valides au moment de la préparation


    Full text of the Fisheries and Aquaculture Country Profile available at http://www.fao.org/tempref/FI/DOCUMENT/fcp/fr/FI_CP_NE.pdf

    Information supplémentaire

    Archives des réunions et nouvelles

     

     
    Powered by FIGIS