Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture
EnglishEspañolРусский
Les frontières et les noms et autres appellations qui figurent sur cette carte n’impliquent de la part de la FAO aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes pointillées sur les cartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir fait l’objet d’un accord définitif.

Partie 1 – Statistiques et principaux indicateurs

  1. Dossier de synthèse du pays
  2. Données géographiques génerales et indicateurs économiques
  3. Statistiques des pêches de la FAO

Le Profil (2019)

    Information supplémentaire

    1. Bases de données par sujet de la FAO
    2. Publications
    3. Archives des réunions et nouvelles

    Partie 1 – Statistiques et principaux indicateurs

    La Partie I du Profil sur les pêches et l’aquaculture été préparée en utilisant l’information la plus actualisée dans les dossiers de synthèse du/des pays et les programmes de statistiques disponible au moment de la publication. Le dossier de synthèse et les statistiques de la FAO sur les pêches fournis dans la Partie I peuvent avoir été préparés à différent moments, ce qui pourrait expliquer quelques incohérences.

    Dossier de synthèse du paysPrepared: February 2015

    Lake waters under the sovereignty of Rwanda cover about 6 percent of the country’s territory. In Rwanda, fishing is essentially traditional and artisanal. It is mostly practiced on Lake Kivu, where it targets the small pelagic sardine Limnothrissa miodon, locally known as Isambaza. Traditional fishing is practiced in the rest of the country’s lakes.

    Total fishery and aquaculture production reached a peak of 30 950 tonnes in 2015, of which over 29 300 tonnes from capture fisheries. In 2017, total production decreased to about 28 300 tonnes, with capture fisheries at 25 000 tonnes. Lake Tanganyika sardine (Limnothrissa miodon) represents the species most caught. In 2017, an estimated 7 497 people were employed in inland fishing (3 percent women) with 1 218 boats under 12 meters length overall being estimated.

    Aquaculture, which is limited to finfish farming and was introduced in the early 1950s, is largely undeveloped. It produced less than 100 tonnes annually until 2010. Production increased since then, reaching an estimated 3 300 tonnes in 2017, thanks to improved technology, including supply of tilapia fingerlings and the introduction of tilapia aquaculture in cages in lakes Kivu, Burera and Ruhondo, through the PAIGELAC project funded by the African Development Bank and implemented by the Ministry of Agriculture and Animal Resources. Aquaculture employed 10 880 people in 2016 (50.2 percent women).

    The apparent fish consumption was 7.7 kg per person/year in 2016. The country depends on imports to meet local fish demand. In 2017, imports of fish and fishery products were estimated at USD 30.7 million, while exports at USD 2.7 million.
     
    Données géographiques génerales et indicateurs économiques

    Statistiques principales

    Population-Estimations13.692millionsFAOSTAT. Donnée officielle, 2019
    GDP (current US$)9 509millionsBanque mondiale. 2018
    GDP per capita (current US$)772.94US$Banque mondiale. 2018
    Agriculture, forestry, and fishing, value added29.04% of GDPBanque mondiale. 2018

    Source: Profils de pays de la FAO

    Statistiques des pêches de la FAO
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :
    :

    Mis à jour 2019Le Profil

    Ce profil fournit des statistiques et des indicateurs préparés par les programmes de statistiques de la FAO et aussi basés sur des sources nationales et autres valides au moment de la préparation


    Texte complet du Profil des pêches et de l’aquaculture disponible sur /fishery/docs/DOCUMENT/fcp/fr/FI_CP_RW.pdf

    Information supplémentaire

    Archives des réunions et nouvelles

     

     
    Powered by FIGIS