La sécurité des pêcheurs 

Le métier le plus dangereux du monde : la pêche en mer

Avec plus de 32 000 morts par an, la pêche est considérée comme le métier le plus dangereux du monde. Plus de 50 pour cent de la population mondiale vit à moins de 60 kilomètres des côtes. Des milliards de personnes sont tributaires de ressources marines de plus en plus rares ; elles dépendent des pêcheurs et de leurs prises. Un bateau disparu, un pêcheur disparu, et c’est toute la vie de la communauté côtière qui est bouleversée.

Bienvenue sur le site La sécurité des pêcheurs, portail Internet accueilli par la FAO, où sont regroupés des documents sélectionnés par un groupe d’experts de la sécurité en mer pour la filière de la pêche.


 

Nouvelles

Les travaux récents de l'ICSF sur le cyclone

OckhiLe Collectif International d’Appui aux Travailleurs de la Pêche (ICSF) a publié une monographie, un rapport et une vidéo relatifs au cyclone Ockhi et à la gestion des risques de catastrophe. L'ICSF s’est engagé à influencer les processus de décision nationaux, régionaux et internationaux en matière de pêche afin que l'importance de la pêche artisanale, des travailleurs de la pêche et des communautés de pêcheurs soit dûment reconnue.

 Cyclone Ockhi: Gestion des Risques de Catastrophe et Sécurité Maritime dans le secteur des Pêches Maritimes Indiennes par Manas Roshan, 2018

  

 Rapport de l'Atelier National sur la Pêche Artisanale, le Cyclone Ockhi et la Gestion des Risques de Catastrophe, du 29 au 30 mai 2018, Kerala, Inde

  

 

Film: À la veille d'Ockhi: Préparation aux catastrophes en mer 

Le film en basse résolution est disponible sur YouTube

Pour plus d'informations, visitez: https://www.icsf.net/


Recommandations de sécurité du NIOSH

L’Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH) a classé les informations sur la pêche commerciale en fonction des risques et des zones géographiques, l’une des professions les plus dangereuses aux États-Unis, avec un taux de mortalité 29 fois supérieur à la moyenne nationale. Depuis 1991, le bureau de la division des États occidentaux (« Western States Division – WSD ») du NIOSH en Alaska a mené des études sur la sécurité de la pêche afin de réduire le nombre de blessures et de décès chez les pêcheurs du pays. Leurs études montrent que les plus grands dangers pour les pêcheurs sont les catastrophes maritimes, les chutes par-dessus bord et les machines sur le pont. « WSD » continue d'identifier les pêcheries à haut risque dans tout le pays, de formuler des recommandations et de créer des interventions ciblées pour réduire les risques. Pour plus d'informations sur les recommandations du NIOSH concernant la sécurité des pêcheurs, veuillez consulter le site Web du « NIOSH Fishing Research » https://www.cdc.gov/niosh/topics/fishing/ les progrès des opérations de santé et de sécurité, la pêche reste un secteur dangereux.

La cinquième conférence internationale sur la santé et la sécurité dans l'industrie de la pêche (IFISH 5) s'est tenue à Saint-Jean de Terre-Neuve et Labrador, Canada, du 10 au 13 juin 2018

https://ifishconference.ca/

La Convention n ° 188 de l'OIT sur le travail dans la pêche (2007) entrera en vigueur

http://www.ilo.org/global/about-the-ilo/newsroom/news/WCMS_535063/lang--en/index.htm  

À l'occasion de la Journée mondiale de la pêche, le 21 novembre 2016, la FAO et le Saint-Siège appellent à mettre fin à la traite des êtres humains et au travail forcé dans le secteur de la pêche

http://www.fao.org/blogs/blue-growth-blog/on-world-fisheries-day-fao-and-the-holy-see-call-for-an--end-to-human-trafficking

La troisième session du Groupe de travail ad hoc mixte FAO/OMI sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et sur les questions connexes s’est tenue du 16 au 18 novembre 2015. Cette réunion, à laquelle ont participé les représentants de 26 pays ainsi que les secrétariats de la FAO, de l’OMI et du BIT et d’autres parties prenantes, a permis de dégager un certain nombre de domaines présentant un intérêt commun pour ces organisation en ce qui concerne la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

Compte tenu des articulations qui existent entre la sécurité en mer dans le secteur de la pêche, le travail forcé et la pêche INN, le Groupe de travail mixte a recommandé de poursuivre les efforts afin de soutenir et de faciliter l’entrée en vigueur de l’Accord du Cap de 2012, de la Convention sur le travail dans la pêche de 2007 et de l’Accord de 2009 relatif aux mesures du ressort de l’État du port.

La collaboration entre les organisations et les organes régionaux des pêches (ORP) en vue d’améliorer la sécurité des observateurs de pêches dans le cadre des programmes d’observation mis en œuvre par les États et les ORP a notamment fait l’objet de l’une des recommandations adoptées par le Groupe de travail. Celles-ci seront transmises au Comité des pêches de la FAO ainsi qu’au Comité de la sécurité maritime et au Comité de la protection du milieu marin de l’OMI.

 

Nouvelles publications

19 mars 2018

Draft Guidelines to Competent Authorities in Implementing an Accident Reporting and Analysis System for Small Fishing Vessels

[plus]
18 mars 2018

RESEARCH PROJECT 578 - Update of mortality for workers in the UK merchant shipping and fishing sectors

[plus]
1 janvier 2018

FAO. 2018. Global review of safety at sea in the fisheries sector, by Adriana Oliva Remolà and Ari Gudmundsson. FAO Fisheries and Aquaculture Circular No. 1153. Rome, Italy.

[plus]

Dernières nouvelles du départment de la pêche et de l'aquaculture de la FAO

dernière mise à jour:  lundi 15 octobre 2018