Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim

Les pêches et l’aquaculture sont essentielles pour l’alimentation, les moyens d’existence, le commerce et les loisirs des populations, partout dans le monde. Elles doivent être gérées de manière responsable de manière à préserver toutes les ressources aquatiques vivantes pour les générations présentes et futures. Les défis à relever pour garantir la durabilité des ressources halieutiques et aquacoles sont planétaires et ils nécessitent une action coordonnée.

La FAO est l’institution mondiale en charge de la pêche et de l’aquaculture. Dans le cadre de son mandat, elle promeut des initiatives de développement durable aux niveaux mondial, régional et national pour garantir la gestion responsable des pêches partout dans le monde. En suivant les indications du Comité des pêches (COFI) et du Code de conduite pour une pêche responsable, le Département des pêches et de l’aquaculture de la FAO travaille avec d’autres institutions spécialisées, programmes et fonds appartenant ou non au système des Nations Unies.

Son travail consiste plus spécifiquement à:

  • mettre à disposition des informations, des directives et des normes techniques, et fournir des avis et une assistance techniques aux Membres de la FAO pour renforcer le développement des pêches et de l’aquaculture aux niveaux national, régional et mondial ;
  • faciliter le rôle de la FAO, en tant qu’instance neutre au sein de laquelle les États et d’autres parties prenantes peuvent discuter de questions mondiales intéressant les pêches et l’aquaculture, en tenant compte des points de vue et des intérêts des organisations de la société civile et du secteur privé; résolutions pertinentes de l’Assemblée générale des Nations Unies et des obligations redditionnelles, concernant les océans et le droit de la mer, les pêches durables et tous autres rapports spéciaux et périodiques exigés par l’Assemblée;
  • contribuer à l’application des résolutions pertinentes de l’Assemblée générale des Nations Unies et des obligations redditionnelles, concernant les océans et le droit de la mer, les pêches durables et tous autres rapports spéciaux et périodiques exigés par l’Assemblée;
  • fournir une assistance pour l’administration d’instruments mondiaux d’aide au développement, tels que l’Accord de l’ONU sur les stocks de poissons, et l’Accord relatif aux mesures du ressort de l’État du port.
 
Powered by FIGIS