Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
photo: Francesco Cardia

La CITES (la Convention sur le Commerce international des espèces menacées de faune et flore sauvage) est un accord international signé entre les gouvernements pour assurer que le commerce international ne menace pas la survie de spécimens d’animaux et de plantes sauvages. La Convention est entrée en vigueur le 1er juillet 1975 et compte actuellement 173 pays membres.

Environ 5 600 espèces d’animaux et 30 000 espèces de plantes sont protégées par la CITES face à la surexploitation du commerce international (voir vue d’ensemble de la CITES ). Ces espèces sont inscrites dans une des trois Annexes , et le commerce international de ces espèces est contrôlé selon le degré de protection qu’elles requièrent.

Annexes de la CITES

Les pays membres de la CITES agissent en imposant des interdiction du commerce international dans une liste convenue par tous des espèces en danger et par l’instauration de réglementations et de contrôles du commerce des autres espèces pour lesquelles il existe une menace d’extinction. Un système mondial de contrôle du commerce international a été mis en place pour la faune sauvage menacée d’extinction et les produits dérivés qui stipule l’obligation de posséder un permis pour ce genre de commerce.

Les espèces menacées d’extinction sont inscrites par les Parties (pays) dans une des trois annexes. Chaque liste comporte un niveau différent de protection défini selon un système de permis et de certificats (documents CITES) à distribuer aux services de douanes des pays exportateurs et importateurs. Ce système permet aux pays de contrôler les volumes d’échange du commerce de chaque espèce menacée, assurant ainsi un commerce légal et durable.

Les espèces menacées qui sont protégées figurent dans deux principales catégories:

Espèces les plus menacées

Annexe I: elle inclut toutes les espèces menacées d’extinction qui sont ou pourraient être affectées par le commerce. La vente de spécimens de l'Annexe I est normalement interdite et peut être autorisée dans des circonstances exceptionnelles lorsque le motif de l’importation n’est pas commercial, par exemple, pour des raisons scientifiques. Autres espèces sérieusement menacées

Annexe II: elle inclut les espèces qui ne sont pas forcément menacées d’extinction actuellement mais qui comportent un risque certain, leur commerce est donc étroitement contrôlé. Elle incluet aussi les espèces assimilées, c’est-à-dire les espèces similaires en apparence aux espèces listées pour des raisons de conservation. La vente de spécimens de l’Annexe II est autorisée à certaines conditions, surtout si le niveau de commerce n’est pas préjudiciable à la survie des espèces sauvages.

Annexe III: Elle inclut les espèces qui sont protégées dans au moins un pays et qui a demandé une assistance aux autres Parties de la CITES pour contrôler le commerce de ces espèces.

 
Powered by FIGIS