Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский

Le projet financé par le Japon “La CITES et les espèces faisant l’objet d’une exploitation commerciale, y compris l’évaluation des propositions de nouvelles espèces à inscrire en Annexes de la CITES” (GCP/INT/987/JPN) a fortement contribué aux efforts de la FAO pour assurer que les dispositions de la CITES en faveur des espèces aquatiques faisant l’objet d’une exploitation commerciale soient appliquées de la bonne manière et sur un mode durable. Le projet dont la durée est de 5 ans (2005-2010) s’articule autour des activités suivante:

  • Fournir un appui financier au Groupe consultatif spécial d’experts chargé de l’évaluation des propositions soumises à la CITES relatives aux espèces aquatiques faisant l’objet d’une exploitation commerciale qui, en mars 2007, a passé en revue les propositions d’inscription en Annexes de la CITES d’espèces aquatiques soumises à la réunion de la CITES lors de la 14 èmeConférence des Parties;

  • Fournir une assistance aux pays membres et aux régions pour accroître leur capacité à mettre en œuvre les dispositions de la CITES en faveur des espèces aquatiques faisant l’objet d’une exploitation commerciale inscrites en Annexes de la CITES. Les activités de renforcement des capacités ont débuté dans toute la région des Caraïbes, dans les pays qui pêchent le strombe rose de même que dans les pays de l’Asie du sud-est qui pêchent le napoléon;

  • Améliorer les connaissances sur les espèces de concombres de mer , faisant l’objet d’une exploitation commerciale avec, entre autres, une revue internationale de l’état des stocks de concombres de mer, la production de guides pour faciliter l’identification des espèces de concombres de mer et des produits dérivés vendus, et l’élaboration de directives pour la conservation et l’utilisation durable des concombres de mer;

  • Approfondir les connaissances sur l’état biologique et les dynamiques du commerce des espèces de requins  considérées les plus menacées par le commerce international et évaluer les différentes mesures de gestion à mettre en place pour améliorer le statut des espèces. Ces activités sont en cours de développement et les résultats seront diffusés au cours d'un atelier d’experts;

  • Fournir des informations et conseils techniques aux membres de la FAO sur les propositions d’inscription en Annexes de la CITES, les actions de mise en œuvre et les problèmes juridiques concernant les espèces aquatiques faisant l’objet d’une exploitation commerciale couvertes par la CITES.
 
Powered by FIGIS