Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский
© FAO

Les organismes régionaux des pêches (ORP) ont accordé aux pêches artisanales une place variable, suivant le degré auquel les flottilles industrielles ont dominé l’effort, ou été au centre des préoccupations de gestion ou de l’intérêt des pouvoirs publics. Le secteur commercial plus petit a cependant le plus souvent été bien reconnu, même si les activités de pêche artisanale plus dispersées et traditionnellement côtières ont été relativement négligées. Toutefois, une prise de conscience accrue de leur importance sociale et économique, le caractère régional de nombreuses petites pêcheries et l’impact collectif des multiples petites unités de pêche, ont conduit à focaliser davantage les stratégies, les politiques et les objectifs de la mise en œuvre sur ce secteur.

Les défis pour les ORP

Dans les ORP, la création et le maintien des capacités représentent d’une manière générale un défi, que les complexités et la dispersion des pêches artisanales ne font qu’aggraver. Néanmoins, grâce à la disponibilité de meilleurs systèmes d’information et de communication, et à l’avancée et à l’affirmation progressive des approches de gestion communautaire, les possibilités d’intégrer plus étroitement ce secteur dans des processus de gestion régionaux augmentent régulièrement.

Le Réseau des secrétariats des organismes régionaux des pêches qui a récemment été créé a noté que l’attention pour les pêches artisanales ne ferait probablement que croître et reconnu l’interaction croissante des pêches artisanales et des pêches industrielles – soulignant le rôle majeur que peuvent jouer les ORP.

 
Powered by FIGIS