Accueil FAO>Pêches et aquaculture
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculturepour un monde libéré de la faim
EnglishEspañolРусский
© FAO

Comprendre la pauvreté et la vulnérabilité

Understanding poverty and vulnerability, and their associated factors and underlying causes is La priorité absolue pour la gestion et la recherche sur les pêches artisanales est d’obtenir des informations permettant de comprendre la pauvreté et la vulnérabilité, ainsi que les facteurs qui les favorisent et leurs causes profondes. La politique actuelle de décentralisation des responsabilités de gestion, et la prise de conscience de l’importance des pêches artisanales dans la lutte contre la pauvreté et la sécurité alimentaire obligent à reconsidérer le type de données et d’informations nécessaires pour la gestion des pêches ainsi que les modalités de collecte, d’utilisation et de diffusion de ces données.

Rôle de la recherche

La recherche est importante, non seulement pour informer les décideurs, mais aussi pour donner des moyens d’action, mener des opérations de plaidoyer et mobiliser des ressources. Les principaux domaines d’amélioration sont les suivants:

  • Intégration des connaissances des populations autochtones et recherche participative dans le domaine de la gestion conjointe des pêches artisanales.
  • Méthodes de communication et de création de réseaux appropriées, permettant de mieux toucher les publics ciblés – notamment amélioration de l’accès au matériel imprimé ou électronique dans les langues locales, utilisation de moyens d’information populaires tels que la radio ou le théâtre, types d’informations et d’orientations faciles à comprendre et bien illustrés, plateformes interactives permettant des échanges d’expérience entre les utilisateurs des matériels d’information, ateliers de formation spécialisés.
  • Élaboration de méthodologies d’évaluation permettant de mieux comprendre et documenter la contribution réelle des pêches artisanales aux moyens d’existence des communautés de pêcheurs.
  • Mise au point de systèmes d’information peu gourmands en données – notamment, utilisation de systèmes de saisie de données reposant sur la collecte d’un petit nombre d’indicateurs pouvant fournir des informations essentielles pour comprendre la situation des pêches.
  • Adoption de systèmes d’information permettant l’évaluation et le suivi de la pauvreté/vulnérabilité dans les communautés de pêcheurs -- élaboration de méthodologies (ex : établissement de profils de la pauvreté) visant à mieux décrire et comprendre les diverses dimensions de la pauvreté. Un profil de la pauvreté caractérise, localise, recense et décrit les groupes de pauvres.
  • Systèmes d’information sur l’impact bénéfique pour les pauvres des réformes de décentralisation – c’est-à-dire élaboration de méthodologies visant à évaluer les progrès en matière d’équité et d’émancipation, découlant des réformes de la gouvernance.
 
Powered by FIGIS